Bordeaux : Un incendie parti d’un parking mobilise 80 pompiers toute la nuit aux Chartrons

SINISTRE Un incendie s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi un peu avant 22 heures. Parti d'un parking de résidence, il a mobilisé 80 pompiers toute la nuit. Aucun blessé n'est à déplorer

Elsa Provenzano

— 

Un important incendie a ravagé une résidence au 64 rue Dupaty à Bordeaux, sans faire de blessés.
Un important incendie a ravagé une résidence au 64 rue Dupaty à Bordeaux, sans faire de blessés. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Un incendie s’est déclaré dans une résidence du quartier des Chartrons à Bordeaux dans la nuit de jeudi à vendredi.
  • Aucune victime n’est à déplorer mais les dégâts matériels sont importants. Une centaine de personnes a été évacuée et une partie a été hébergée dans un gymnase ouvert par la mairie.
  • Le feu est parti du parking de la résidence, situé en rez-de-chaussée, où une cinquantaine de véhicules étaient stationnés.

Les façades noircies de la résidence du 64 rue Dupaty à Bordeaux témoignent de la violence de l’incendie qui a mobilisé 80 pompiers de 22 heures à 6 heures, dans la nuit de jeudi à vendredi. Parti d’un parking en rez-de-chaussée où étaient stationnés environ 50 véhicules, selon le bailleur Domofrance propriétaire de la résidence, le feu n’a heureusement pas fait de victimes. Un événement qui rappelle le gigantesque incendie qui a ravagé le parking des Salinières en mai 2019. 

Les occupants sont sortis en panique vers 22 heures. « Les enfants étaient pieds nus et en pyjamas dans la rue, racontent Sarah et Olivier, résidents d'une habitation évacuée, qui attendent ce vendredi matin de savoir quand ils pourront regagner leur logement. Le gardien a fait sortir tout le monde et on nous a comptés. »

« La fumée a fait sortir tout le monde »

Ils se racontent leur drôle de soirée autour d’un café, dans la rue, attendant que les pompiers les autorisent à regagner leurs logements. « Vers 21 h 30, mes filles allaient partir au lit, j’étais devant la télé et j’ai entendu un boum, raconte Magid qui occupe un logement au-dessus de la résidence sinistrée. Il y avait carrément de la fumée qui sortait de dessous le plancher. Avec ma femme et mes enfants, on est sortis et on a frappé chez les voisins pour sortir tout le monde. » Il attend de voir, ce vendredi matin, s’il peut retourner chez lui, constater les dégâts. « La fumée sortait du parking et s'engouffrait par notre terrasse, j’ai appelé les pompiers », raconte Sarah. « Heureusement la fumée a fait sortir tout le monde », ajoute Olivier, son compagnon.

« Les 20 appartements de la résidence concernée et les bâtiments mitoyens ont été évacués », précise Matthieu Jomain, chargé de la communication pour le service départemental d’incendie et de secours de la Gironde (Sdis). L’intervention a été délicate pour les pompiers qui avaient difficilement accès au foyer de l’incendie, localisé dans un ancien chai, car ils étaient gênés par une fumée très opaque.

La configuration des lieux a rendu l'intervention des pompiers très compliquée.
La configuration des lieux a rendu l'intervention des pompiers très compliquée. - E.Provenzano / 20 Minutes

Une centaine de personnes a été évacuée au total, dont la majeure partie a été abritée dans le gymnase Dupaty, ouvert en urgence par la mairie de Bordeaux. Le maire Pierre Hurmic s’est rendu sur place ce vendredi matin pour rencontrer les personnes sinistrées.

Pour l’heure, un petit détachement de pompiers continue à « écarter tout risque de reprise du feu par un noyage des foyers résiduels », précise Matthieu Jomain.