Bordeaux : Jets de pierres contre des pompiers et policiers en intervention ce dimanche

VIOLENCES URBAINES Le syndicat alternative CFDT police demande une augmentation des effectifs de policiers sur le terrain, sur la métropole bordelaise

E.P.

— 

Les sapeurs pompiers de Toulouse lors d'une intervention (Illustration).
Les sapeurs pompiers de Toulouse lors d'une intervention (Illustration). — F. Scheiber / SIPA

Ce dimanche, de pompiers en intervention sur le quartier de Bacalan à Bordeaux ont été « pris à partie par une bande de jeunes », rapporte Bruno Vincendon, secrétaire zonal adjoint Nouvelle-Aquitaine Alternative Police CFDT. Ils ont été la cible de jets de pierres, sans qu’il y ait de blessé et le même groupe a « caillassé » un bus du réseau TBM qui se trouvait à proximité. Les pompiers ont déposé plainte.

Dans la soirée de dimanche, vers 19 h 30, des policiers appelés sur Gradignan ont reçu des jets de pierre en rentrant dans un immeuble. Une partie de leurs assaillants étaient postés sur le toit du bâtiment. Les policiers ont pu identifier un des auteurs et sont retournés l’interpeller un peu plus tard. Le jeune homme est ce lundi en garde à vue au commissariat central.

Besoin de davantage de policiers

« Bordeaux ce n’est pas encore Chicago, reconnaît Bruno Vincendon. Mais la période que l’on vit [de crise sanitaire] a tendu nos relations avec la population ». Les policiers bordelais ne sont plus forcément les bienvenus dans certains quartiers

« Les trafics ont pris un coup aussi et quand on est là, on leur fait perdre de l’argent », pointe le policier. Le syndicat Alternative police CFDT 33 demande des renforts de policiers sur le terrain : « Une compagnie de CRS à demeure c’est bien mais elle est là pour des opérations coups de poing ».