Coronavirus à Bordeaux : Un cluster découvert à l’école de journalisme après des soirées

COVID-19 Les élèves ont été invités à rester chez eux pendant au moins une semaine

C.C.

— 

Une salle de classe (Illustration)
Une salle de classe (Illustration) — Pixabay
  • Un cluster d’une dizaine de cas a été découvert à l’école de journalisme de Bordeaux.
  • Le virus s’est répandu lors de soirées étudiantes dans des bars et appartements.
  • Les élèves ont été invités à rester chez eux pour le moment et devront être testés avant de retrouver les salles de classe.

C’est le calme plat ce lundi matin dans les couloirs de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine. Et ce sera comme cela toute la semaine après la découverte d’un cluster dans l’établissement. Les élèves ont été renvoyés chez eux pour éviter toute la propagation du virus. A ce jour, onze étudiants en Master 1 et 2 ont été testés positifs au Covid-19.

Les premiers cas sont apparus en début de semaine dernière alors que « l’école appliquait déjà le protocole avec seulement 50 % d’étudiants présents physiquement sur place », précise tout de suite un professeur à 20 Minutes. « Ce n’est pas un cluster lié à l’IJBA car ce n’est pas l’établissement qui est en cause mais le comportement des élèves qui se sont regroupés dans différents lieux festifs », explique de son côté Arnaud Schwartz au micro de France Bleu Gironde.

L’ARS demande de nouveaux tests

Dans le viseur du directeur de l’école, des soirées privées organisées dans des bars et appartements le week-end précédent. Il avoue avoir « passé un savon » à ses élèves la semaine dernière au fur et à mesure de la découverte de cas positifs et avant de prendre la décision de renvoyer tout le monde chez soi. En cas de récidive, Arnaud Schwartz par même de possibles sanctions.

En attendant un retour physique sur place, les étudiants vont continuer à suivre leur formation à distance au moins pendant une semaine. L’Agence Régionale de Santé en Nouvelle-Aquitaine demande pour sa part que l’ensemble des élèves soient retestés avant de retrouver les salles de classe.