Bordeaux : Le président de la métropole souhaite planter « un million d’arbres » d’ici une dizaine d’années

ENVIRONNEMENT Le nouveau président de la métropole veut faire appel aux mairies et aux habitants pour planter un million d’arbres sur le territoire de l’agglomération d’ici une dizaine d’années

M.B.

— 

Illustration arbres
Illustration arbres — G. Varela / 20 Minutes

Il n’y aura peut-être pas de sapin de Noël « mort » à Bordeaux en décembre, mais la métropole promet des arbres vivants en pagaille pour les prochaines années. Le nouveau président de la métropole Alain Anziani voulait marquer la rentrée avec un geste fort en faveur de l’environnement. « Un geste plus que symbolique ». C’est ainsi qu’il a annoncé l’objectif de « planter un million d’arbres sur la métropole. »

« Je ne dis pas que l’on fera cela d’ici à la fin de notre mandature dans six ans, prévient Alain Anziani, ce serait irréaliste car il faut du foncier et nous ne sommes propriétaires que de 5 % du foncier de la métropole. Il faut donc que l’on travaille également avec le privé. Mais on peut le faire dans les dix ans. » L’arbre, « c’est un vecteur de biodiversité » rappelle le maire de Mérignac, « et le grand pari des prochaines années est de recréer des îlots de fraîcheur. »

Le président de la métropole veut aussi créer des « mico forêts urbaines », et a d’ailleurs l’intention d’en installer une « en plein centre de Mérignac. » « Il faut une alliance avec tous les maires, et il faut aller au-delà, il faut que les habitants plantent des arbres. »