Bordeaux : Des salariés de l’aéroport et d’Air France manifestent contre la suppression de la navette avec Paris

AÉRONAUTIQUE Ils étaient plus d’une centaine, ce jeudi midi, devant l’agence de la compagnie aérienne française

C.C.

— 

Les salariés réunis devant l'agence Air France à Bordeaux.
Les salariés réunis devant l'agence Air France à Bordeaux. — Clément Carpentier / 20 Minutes

La chaleur étouffante ne les a pas dissuadés. Ce jeudi midi, alors que le thermomètre affichait presque 40 °C, une centaine de salariés de l’aéroport de Bordeaux, d’Air France et de Hop !, la plupart masqués, se sont rassemblés devant la principale agence de la compagnie française du centre-ville. Ils protestaient notamment contre la suppression de la navette aérienne entre Bordeaux-Mérignac et Orly (560.000 passagers par an), abandonnée au motif qu’il existe une alternative en train en moins de 2 heures 30.

Sur une bâche, on pouvait lire : « Les salariés d’Air France refusent de finir à la Ben », en référence au nom du directeur général de la compagnie, Ben Smith. « J’entends l’argument écologique [pour supprimer la navette vers Orly], mais on sait déjà qu’une [compagnie] low cost lorgne sur cette liaison. Donc les avions d’Air France pollueraient mais pas ceux de cette low cost ? », a dénoncé Muriel Giloteaux, déléguée CGT.

Près de 200 emplois menacés ?

En début de semaine, la direction d’Air France a présenté à ses salariés bordelais son plan de structuration à venir, avec la disparition de cette navette très fréquentée. « Un plan catastrophique, explique Sandrine Bordes Duclos, secrétaire du CSE à 20 Minutes. Air France ne nous défend absolument pas face aux décisions du gouvernement ».

Le message des salariés de l'aéroport de Bordeaux.
Le message des salariés de l'aéroport de Bordeaux. - Clément Carpentier / 20 Minutes

Selon les syndicats, près de 200 emplois sont menacés par la suppression de la ligne. La fermeture de l’agence commerciale d’Air France aux Allées de Tourny est estimée entre mars et décembre 2021. « La réalité, c’est que les départs volontaires vont surtout entraîner des mobilités contraintes », regrette un autre salarié.

Une centaine de salariés de l'aéroport de Bordeaux ont manifesté contre la fermeture de la navette Air France avec Paris.
Une centaine de salariés de l'aéroport de Bordeaux ont manifesté contre la fermeture de la navette Air France avec Paris. - Clément Carpentier / 20 Minutes

Après avoir écrit aux différents maires ou au président de la République, ils se rassemblaient pour la première fois ce jeudi pour faire part de leur colère. « Les négociations sont complètement fermées », insistent les syndicats.