Pyrénées-Atlantiques : Un traileur disparaît, d'importants moyens de recherche déployés

MONTAGNE Le père de famille de 46 ans est parti vers 6 heures du matin, samedi, pour faire un trail et n’a plus donné signe de vie depuis

M.P.

— 

Les pompiers se sont rendus sur place en pleine nuit.
Les pompiers se sont rendus sur place en pleine nuit. — Denis Charlet

Il est parti faire un trail entre le pic du Grand Gabizos, le col de Louesque et le pic Sanctus samedi matin et n’a plus donné signe de vie depuis. Le runner, originaire de Bordeaux, est recherché activement depuis samedi soir par les secours en montagne des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées.

C’est ce samedi, vers 17 heures, que les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont été sollicités pour rechercher cet homme de 46 ans. Ce père de famille en vacances était parti seul le matin même, vers 6 heures, pour grimper le pic de Gabizos, selon Sud Ouest. Le quadragénaire aurait téléphoné à son épouse vers 9 heures, puis n’a plus donné de nouvelles pendant son ascension.

Neuf gendarmes et trois pompiers effectuent des recherches à pied

Les pompiers ont mis en place un lourd dispositif de recherches, quadrillant en hélicoptère Dragon 64 et à pied une zone délimitée durant toute la soirée et « une bonne partie de la nuit », précise le quotidien. Les secours obtiennent le renfort de la gendarmerie, mobilisée vers 20h30.

Les recherches ont repris ce dimanche matin « avec une dizaine de secouristes du 64 », avance Sud Ouest. Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Pyrénées-Atlantiques sont partis explorer l’autre versant du pic. Neuf gendarmes et trois pompiers effectuent des recherches à pied, accompagnés d’un chien, tandis qu’un poste de commandement a été installé à Gourette. Selon France Bleu, six personnels du PGHM de Pierrefitte-Nestalas (Hautes-Pyrénées) sont également mobilisés côté Bigorre, l’itinéraire du randonneur étant à cheval sur les deux départements.