Déconfinement à Bordeaux : Comment les visites guidées de la ville s'adaptent-elles ?

TOURISME L’office de tourisme bordelais rouvre enfin ses guichets ce mardi matin

Clément Carpentier

— 

Visitez les entrailles du moment des Girondins.
Visitez les entrailles du moment des Girondins. — M.Destang / Office de Tourisme Bordeaux
  • Pour la première fois depuis deux mois, l’office de tourisme de Bordeaux a proposé des visites de la ville le week-end dernier.
  • Pour répondre à un public plus local avec les règles du déconfinement, la programmation a été revue avec des visites plus insolites, en petits groupes et masqués.
  • Une nouvelle offre pour visiter les châteaux et vignobles devrait voir le jour.

Deux petites places. Voilà ce qu’il restait de libre le week-end dernier pour participer aux premières visites de l’office de tourisme de Bordeaux depuis le déconfinement le 11 mai. « On a quasi fait un carton plein », se réjouit son directeur général, Olivier Occelli, qui s’apprête à rouvrir ses guichets ce mardi matin cours du 30-Juillet. Une nouvelle étape.

Les visiteurs pourront notamment y acheter des billets pour trois nouvelles journées de visites prévues en fin de semaine (120 places disponibles pour 17 visites au programme vendredi, samedi et dimanche). « Sur le pont de l’Ascension, on a revu des habitués mais aussi pas mal de petits nouveaux, c’était une belle surprise pour nous. L’accueil a été bon et on va monter en puissance au fil des semaines », explique le patron de l’Office de Tourisme. Tout cela en s’adaptant à la situation sanitaire du pays.

Des visites plus insolites avec masque

Par exemple, il a fallu revoir la programmation des visites avec notamment l’absence de la clientèle étrangère (50 % des visiteurs en temps normal) en raison de la fermeture des frontières et de la limite des 100 kilomètres. Place à des visites « plus insolites » pour les habitants du coin à l’image de celle dans les entrailles du monument aux Girondins place des Quinconces. Une balade de 40 minutes par groupe de cinq. Pas plus.

Pour les autres visites, ce n’est pas plus de neuf personnes plus le guide-conférencié. « Le port du masque est obligatoire. On en fournit si les gens n’en ont pas. Ils comprennent tout à fait cela » selon Olivier Occelli. C’est le cas de Marine, une Bordelaise qui envisage une petite visite car « il faut bien trouver des nouvelles occupations près de chez soi et quand on vit sur place, on pense toujours tout savoir de notre alors qu’en réalité on ne connaît rien (rires). Il y a toujours des découvertes à faire. »

Bientôt une nouvelle offre pour les châteaux

Pour l’instant, l’office de tourisme de Bordeaux ne propose que des visites le week-end mais espère ouvrir rapidement des créneaux en semaine notamment pour juillet et août. Le retour des visites dans les châteaux et les vignobles est aussi en discussion avec tous les acteurs du secteur. Mais là aussi, il y aura sûrement quelques ajustements puisque c’est aujourd’hui très compliqué de transporter les visiteurs en bus sur place. Une nouvelle offre est à l’étude où il n’y aurait plus d’acheminement collectif mais une réservation en ligne avec un rendez-vous sur place.