L'hôpital psychiatrique n'oublie pas les sans-abri

- ©2008 20 minutes

— 

Comment traiter les troubles mentaux chez les personnes précaires ? Psychiatres, assistantes sociales, responsables de centres d'accueil, en ont débattu vendredi à l'hôpital psychiatrique Charles-Perrens, à Bordeaux. « Les pathologies s'aggravent dans la rue », assure Pierre-Marie Lincheneau, psychologue à la permanence de Charles-Perrens. Au centre d'hébergement Mamré, cinq personnes sur les vingt-cinq accueillies souffrent de pathologies psychiatriques graves. Pour y remédier, l'hôpital Charles-Perrens a pour projet de coopérer avec le Samu social de Bordeaux et de monter une équipe constituée de professionnels pour effectuer des maraudes. Mais pas le budget. « Nous espérons l'obtenir en 2009 », précise François Sadran, directeur adjoint de l'hôpital.

Julie Millet