VIDEO. Bordeaux : Les toutes premières images des Bassins de Lumières à la base sous-marine

EN IMMERSION L’aménagement de la base sous-marine de Bordeaux se termine, et permettra d’accueillir à partir du 17 avril des expositions numériques sur l’histoire de l’art

Mickaël Bosredon

— 

Une des premières expositions aux Bassins de Lumières à Bordeaux, sera consacrée à Gustav Klimt
Une des premières expositions aux Bassins de Lumières à Bordeaux, sera consacrée à Gustav Klimt — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • La première exposition sera consacrée à des œuvres de Gustav Klimt et de Paul Klee.
  • Quelque 14 millions d’euros d’investissement ont été nécessaires pour aménager le site de la base sous-marine.
  • Environ 400.000 visiteurs sont attendus chaque année sur ce nouveau lieu culturel.

Quatre-vingt-quinze projecteurs, une centaine de haut-parleurs, 120 km de fibre optique… Le tout pour un investissement de 14 millions d’euros. Culturespaces est en train d’achever, à la base sous-marine, un chantier titanesque pour son nouveau projet, Bassins de Lumières, qui sera inauguré le 17 avril.

« Se lancer dans une telle aventure à la base sous-marine, ce n’était pas évident vu le gigantisme des lieux », a expliqué ce mercredi Augustin de Cointet, directeur des Bassins de Lumières chez Culturespaces. L’entreprise a dévoilé les toutes premières images de son projet. « Nous avions l’habitude des Carrières de lumières et des Ateliers de lumières aux Baux-de-Provence et à Paris, mais se confronter à un tel projet à Bordeaux était une autre paire de manches, vu la densité et la force du bâtiment. »

Environ 12.000 m2 de surface de projections

L’idée du projet est de proposer dans les quatre premiers bassins de la base sous-marine, soit sur 12.000 m2, des projections sur l’histoire de l’art, « en gardant l’identité du lieu ». « Nous avons essayé de toucher le moins possible à l’intérieur. » Un grand changement à noter tout de même, puisque les bassins ont été fermés, « pour garder l’obscurité à l’intérieur et permettre l’isolation acoustique du lieu ».

Le projet Bassins de Lumières à Bordeaux proposera des projections d’œuvres sur les murs de la base sous-marine.
Le projet Bassins de Lumières à Bordeaux proposera des projections d’œuvres sur les murs de la base sous-marine. - Mickaël Bosredon/20 Minutes

Deux projections, l’une intitulée Gustav Klimt, d'or et de couleur, l’autre Paul Klee, peindre la musique - cette dernière étant une création pour Bordeaux - seront diffusées pour l’inauguration de ce site. « Le visiteur pourra déambuler librement au milieu de cet espace grâce à des passerelles que nous avons rajoutées, poursuit Augustin de Cointet. On pourra y rester autant de temps qu’on le souhaite, et les projections se succéderont en flux toute la journée. » Les expositions seront renouvelées annuellement, et quelque 400.000 visiteurs sont attendus sur ce nouveau site chaque année.

Le plus grand potager de France sur la toiture ?

Un cube, totalement étanche au reste, offrira un deuxième espace de projection, « pour des œuvres plus contemporaines et notamment pour la jeune création bordelaise ». Culturespaces proposera enfin un petit musée sur l’histoire de la base sous-marine.

Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, a par ailleurs annoncé qu’un appel à manifestation a été lancé pour l’occupation du toit de la base sous-marine. « On envisage de réaliser le plus grand potager de France sur la toiture, sur 40.000 m2, avec un travail autour de l’alimentation. »