Airbus A220 : La défaillance d’un moteur en vol contraint Air Baltic à dérouter son appareil sur Bordeaux

AERIEN Un incident technique en vol, déjà rencontré à plusieurs reprises sur des A220 ces derniers mois, a contraint un avion d’Air Baltic à effectuer un arrêt non prévu à l’aéroport de Bordeaux

20 Minutes avec AFP

— 

L'appareil a atterri mercredi matin à l'aéroport de Bordeaux Mérignac.
L'appareil a atterri mercredi matin à l'aéroport de Bordeaux Mérignac. — Omar Marques / SOPA Images/Sipa /SIPA

Ce mercredi matin, un Airbus A220 d' Air Baltic a été dérouté et a dû se poser à Bordeaux-Mérignac après la défaillance d’un moteur en vol, un problème rencontré à plusieurs reprises sur ce type d’appareil ces derniers mois, a-t-on appris de sources concordantes.

L'A220-300 de la compagnie lettone assurant la liaison entre Riga et Malaga a connu un « incident grave » avec la « défaillance technique du moteur gauche en croisière », a tweeté le BEA, le Bureau français d’enquête et d’analyses. L’avion a fait demi-tour alors qu’il s’apprêtait à survoler les Pyrénées et s’est posé à Bordeaux peu après 10 h 30, selon le site Flightradar.

Des défaillances du même type déjà enregistrées

« Pendant le vol, le commandant de bord a signalé un arrêt du moteur gauche. En conformité avec les procédures en vigueur, le vol a été dérouté et a atterri en toute sécurité à Bordeaux », a confirmé Air Baltic dans un communiqué. Le nombre de passagers à bord n’a pas été précisé.

« Selon les premiers éléments, il s’agit du même type de défaillance » que celles qui ont touché à trois reprises des A220 de la compagnie Swiss l’an passé, a précisé un représentant du BEA, qui a dépêché une équipe sur place. L'A220-300, ex-CSeries du canadien Bombardier racheté par Airbus en 2018, est équipé de moteurs de l’américain Pratt & Whitney.

En juillet, en plein survol du territoire français, une pièce d’un des moteurs était tombée d’un A220 de la Swiss, cliente de lancement pour cet appareil.