Bordeaux : Trois étudiants lancent Plug’Heur, nouveau système de location en libre-service de batterie externe pour smartphone

MIEUX VIVRE LA VILLE Ce nouveau service vise la clientèle qui se retrouve subitement en manque de batterie avec son smartphone

Mickaël Bosredon

— 

L'équipe de Plug'Heur, avec leur solution de libre-service pour récupérer un chargeur de téléphone.
L'équipe de Plug'Heur, avec leur solution de libre-service pour récupérer un chargeur de téléphone. — Plug'Heur
  • Plug’Heur devrait être disponible d’ici à la semaine prochaine à Bordeaux.
  • Quelque 80 lieux du centre-ville seront équipés d’une box qui permet de récupérer pour quelques heures une batterie externe pour son smartphone.
  • Au préalable, il faudra télécharger une appli qui permettra de déverrouiller la box.

Ils ont parfaitement conscience que le marché de la batterie externe pour smartphone est en plein développement, et se démocratise. Mais ils restent persuadés que la solution qu’ils proposent est complémentaire. Trois jeunes Bordelais vont lancer d’ici à la semaine prochaine Plug’Heur, nouveau service de location de batterie externe en libre-service.

« L’idée est de disposer dans différents endroits du centre-ville de Bordeaux, des bars, des restaurants, des épiceries, des box qui permettent de récupérer pour une, deux ou vingt-quatre heures, une batterie externe », explique Emile Granveau, l’un des trois étudiants à l’origine de cette initiative. Trois câbles seront proposés pour que l’utilisateur puisse choisir celui compatible avec son smartphone.

« Beaucoup de gens disposent de leur propre batterie externe aujourd'hui, reconnaît-il, mais bien souvent ils oublient de la charger la veille, ou ne la prennent pas avec eux... » Et se retrouvent donc démunis en cas d'urgence. 

Des batteries disponibles dans 80 lieux

Les box devraient être disponibles dans 80 lieux, soit environ tous les 300 mètres, d’ici à la semaine prochaine. Y compris dans des boîtes de nuit pour offrir un service disponible 24/24 h. Pour la déverrouiller, il faudra d'abord avoir téléchargé l’appli Plug’Heur (sur IOS et Android) sur son smartphone – elle sera disponible dans les prochains jours.

« Notre but est vraiment de permettre à quelqu’un qui se retrouve subitement sans batterie, de pourvoir recharger en urgence pendant une heure ou deux et de redéposer ensuite facilement la batterie externe », poursuit Emile Granveau, qui dit viser prioritairement « la clientèle des 18-35 ans, et les touristes ».

Le tarif proposé sera de 0,99 euro/heure, et de 3,99 euros/24 h. Les trois étudiants, qui ont remporté le prix de la Business Nursery de Kedge Business School, espèrent pouvoir développer leur solution dans d’autres villes après Bordeaux.