Prison demandée contre le trafic

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

Lourdes réquisitions dans l'affaire du trafic de stupéfiants, jugé par le tribunal correctionnel de Bordeaux depuis lundi : le procureur a demandé, vendredi, des peines de prison ferme allant de deux à sept ans de prison à l'encontre des principaux prévenus impliqués en première ligne dans ce vaste trafic de drogues, organisé entre l'Espagne et la région Aquitaine.

Durant cette semaine, où trente-huit prévenus étaient entendus, beaucoup sont revenus sur leurs déclarations concernant les quantités de cannabis et de cocaïne écoulés dans l'agglomération bordelaise. Les grosses livraisons se déroulaient dans un kebab situé à Cestas (dont le procureur a demandé la fermeture définitive) et dans un café situé sur les quais de Paludate, à Bordeaux. Le jugement est attendu jeudi.