Cachette de l'ETA découverte

- ©2008 20 minutes

— 

Des documents écrits en basque, des données enregistrées sur plusieurs disques durs et des affaires de toilette. C'est la saisie opérée par des policiers dans la nuit de samedi à dimanche dernier, dans une planque de l'organisation séparatiste basque ETA. Cette cache se trouvait dans une forêt située près de Bergerac, en Dordogne. Selon Le Figaro, des détonateurs pour explosifs auraient également été retrouvés sur les lieux. Le GIGN avait installé un dispositif de surveillance autour de cette cache afin d'intercepter des membres de l'ETA. L'opération a finalement été levée. Aucune interpellation n'a été effectuée.