Voyageurs en attente dans le hall de la gare Saint-Jean à Bordeaux.
Voyageurs en attente dans le hall de la gare Saint-Jean à Bordeaux. — Mickaël Bosredon/20 Minutes

TRANSPORTS

Grève du 5 décembre : Aucun TER, seulement six TGV, et un tram toutes les 15 minutes... A Bordeaux, le mouvement s'annonce très suivi

De fortes perturbations sont à prévoir jeudi dans les transports urbains à Bordeaux, et sur l'ensemble du réseau SNCF en Nouvelle-Aquitaine où aucun TER ne circulera

  • Une journée noire se profile sur le réseau SNCF en Nouvelle-Aquitaine, puisqu'aucun TER ne circulera, et qu'il n'est prévu que six TGV.
  • La SNCF va déployer 300 cars de substitution, mais elle invite les voyageurs à reporter leurs déplacements.
  • Dans les transports urbains à Bordeaux Métropole, il est prévu un tram toutes les 15 minutes jeudi, entre 6h30 et 20h30.

La SNCF s'attend à une « très forte mobilisation » de ses agents, pour la grève du jeudi 5 décembre en Nouvelle-Aquitaine. Elle a annoncé ce mardi qu'aucun TER ne circulerait jeudi sur l'ensemble du réseau régional. Les grandes gares resteront ouvertes, mais plusieurs seront complètement fermées (Hendaye, Saint-Jean-de-Luz...). Et seulement six TGV (3 allers-retours) directs sont programmés entre Bordeaux et Paris ce jour-là.

Le mouvement social démarrera dès mercredi soir, et une trentaine de TER devrait déjà être impactés. Et il se poursuivra très certainement au-delà du 5 décembre, puisque la SNCF a décidé de fermer l'ensemble de ses réservations jusqu'au dimanche 8 décembre. « Ce sont des mesures fortes et nous en sommes navrés, mais c'est pour éviter que nos voyageurs se retrouvent dans des situations inconfortables » explique Fabien Pons, directeur des opérations pour le TER en Nouvelle-Aquitaine.

Pour essayer de compenser l'absence totale de TER jeudi, la SNCF Nouvelle-Aquitaine fera rouler quelque 300 cars sur l'ensemble du territoire. « Mais la capacité d'emport d'un car, n'est pas celle d'un train, et nous invitons les voyageurs à reporter leurs déplacements, ou à privilégier des modes de transport alternatifs » indique Fabien Pons. Plusieurs dizaines de gilets rouges, des agents volontaires non grévistes, seront déployés dans les gares ouvertes pour guider les voyageurs.

Quelque 60% de grévistes annoncés du côté de Keolis Bordeaux

Du côté des transports urbains à Bordeaux Métropole cela s'annonce un peu mieux. Les premières prévisions de trafic sont tombés ce mardi également. Kéolis Bordeaux Métropole indique que « 60 % du personnel de conduite s’est déclaré gréviste. »

Il y aura des conséquences sur le réseau. Ainsi, un tram toutes les 15 minutes est prévu entre 6h30 et 20h30 sur les tronçons centraux des trois lignes de la métropole, avec même un tram toutes les 30 minutes pour les antennes de ces trois lignes.

Manifestation à 11 h

Pour le réseau de bus, de fortes perturbations sont à prévoir. Ainsi, les Lianes (lignes principales) 2,4,6,8 11 et 15 ne circuleront pas du tout. Plusieurs lignes, corols et citéis seront aussi à l’arrêt. Pour les lianes 1, 3, 5, 9, 10 et 16, prévoir un bus toutes les 15 minutes. Aucune perturbation n’est à prévoir en revanche sur le fonctionnement des parcs relais.

En raison de la manifestation prévue à 11h en centre-ville, des interruptions du tram et de certaines lignes de bus sont à prévoir au moment du passage du cortège.