Bordeaux : La Zombie Walk déambulera autour de la place de la Victoire cette année

EVENEMENT La zombie walk va partir de la place de la Victoire à 14 h ce samedi et suivra un parcours loin de l’hyper centre, où les gilets jaunes sont attendus pour une nouvelle manifestation hebdomadaire…

Elsa Provenzano

— 

La zombie walk s'élancera de la place de la Victoire samedi à 14 h.
La zombie walk s'élancera de la place de la Victoire samedi à 14 h. — SERGE POUZET/SIPA
  • Le parcours de la zombie walk a été adapté cette année pour ne pas rencontrer la manifestation des « gilets jaunes » qui se concentre le plus souvent dans l’hypercentre.
  • Ce samedi à partir de 14h elle partira de la place de la Victoire et restera aux alentours.
  • Pour cet événement privé, les organisateurs devront verser une rémunération auprès des forces de l’ordre qui seconderont le service d’ordre de l’association.

Les morts-vivants vont bien pouvoir exposer leurs déguisements sanguinolents et leurs maquillages morbides aux yeux des passants, à Bordeaux.

Pour la 10e édition de la zombie walk, le défilé partira de la place de la Victoire ce samedi à 14h et déambulera dans le quartier Saint-Michel, avant de faire une boucle et de revenir sur la place estudiantine.

Un compromis a été trouvé

S’il avait espéré davantage de souplesse pour mettre sur pied cette édition anniversaire étoffée pour l’occasion, Franck Bonhomme, à la tête de l’association organisatrice, estime qu’un « compromis a été trouvé pour rester dans des zones commerçantes où il y a du public ». Dans l’idéal, il aurait voulu partir de la maison écocitoyenne sur les quais, mais à deux pas de là, place de la Bourse, la traditionnelle manifestation des « gilets jaunes » doit s’élancer et les autorités veulent veiller à ce que les deux événements ne se rejoignent pas.

« L’arrêté qui interdit l’hypercentre me paraît disproportionné », glisse tout de même Franck Bonhomme. Mais la préfecture le souligne, tous les événements qui se tiennent le samedi après-midi, en parallèle des « gilets jaunes », sont logés à la même enseigne.

Une indemnisation pour les forces de l’ordre

En plus du service d’ordre de la zombie walk, des effectifs de police encadreront la manifestation mais pas gratuitement… Franck Bonhomme s’étonne de cette demande de rémunération mais la préfecture confirme qu’elle est bien légale. « Depuis 2019, toute manifestation sportive ou culturelle en Gironde qui nécessite une mobilisation particulière des forces de l’ordre fait l’objet d’une demande d’indemnisation aux organisateurs en raison du surcroît d’activité que l’événement implique pour celles-ci (missions liées à la sécurisation des flux de population ou de circulation et de la prévention des troubles à l’ordre public directement imputable à l’événement), » précise-t-elle.

Les frais sont évalués en fonction de la configuration et de l’ampleur de la manifestation : et concernent par exemple des concerts (Muse), des salons (Vinexpo), des festivals (le reggae sunska), des braderies (Bordeaux) etc. « Le dispositif de sécurité est dimensionné et adapté pour assurer le bon déroulement des différentes manifestations qui ont lieu le samedi après-midi dans le centre de ville », assure la préfecture de la Gironde.

Concerts et projections ciné

Samedi soir, la zombie walk se prolongera à l’Iboat à partir de 18 h, avec des concerts et des performances. Et une soirée de projection est organisée à partir de 20 h le 25 octobre au cinéma CGR avec Bienvenue à zombieland et Retour à zombieland.