Les Ford se paient un TGV pour le Salon de l'auto

M. G. - ©2008 20 minutes

— 

Les salariés de Ford-Blanquefort ont réservé un TGV, samedi, pour aller manifester au Salon de l'auto à Paris. Ils attendent toujours des garanties pour la sauvegarde du site - où la production s'arrêtera en 2010 - alors que les quatre repreneurs potentiels se prononceront d'ici à novembre. La mobilisation de samedi s'annonce forte : « 600 personnes prendront le train », se félicite le secrétaire du comité d'entreprise (CE), Francis Wilsius. Depuis plusieurs semaines, les salariés multiplient les concerts et les lotos pour financer ce voyage, qui revient à 43 000 euros. « Mais les dons en couvrent déjà les deux tiers », précise le secrétaire du CE. Les élus girondins ont même mis la main à la poche : « Plusieurs communes de gauche ont voté des subventions pour un total de 10 000 euros », confirmait hier Vincent Feltesse, président de la CUB et maire de Blanquefort. Les groupes PS de l'agglomération, du département, de la région et la fédération ont accordé une rallonge de 2 500 euros chacun.