Les immeubles visés par l'arrêté de péril imminent.
Les immeubles visés par l'arrêté de péril imminent. — Clément Carpentier / 20 Minutes

HABITATION

Bordeaux: Un nouvel «arrêté de péril imminent» rue Saint-Catherine après des fissures

C’est le deuxième en l’espace de quelques mois dans la grande artère commerçante de la ville

Depuis mercredi, des barrières empêchent les badauds de s’approcher de trois immeubles de la rue Saint-Catherine à Bordeaux. La mairie vient en effet de prendre un « arrêté de péril imminent » pour les numéros 253 et 255 après la découverte de fissures dans la cage du second.

Des fissures provoquées par un phénomène d’écartement au sol sur l’immeuble situé au 253 selon les premières expertises. Par précaution, le 257 a également été évacué et trois commerces ont dû être fermés. En tout, sept personnes ont été relogées depuis mardi soir. Seulement six appartements sont occupés dans les trois immeubles.

« Il y a une surveillance permanente de certains immeubles »

« Un bureau de contrôle va maintenant venir faire des vérifications avant toute autre décision. Je ne sais pas combien de temps cela va prendre », précise à 20 Minutes Jean-Louis David, adjoint au maire chargé de la vie urbaine et de la proximité. C’est le deuxième « arrêté de péril imminent » pris par la mairie pour la rue Sainte-Catherine en quelques mois. En novembre, ce sont le 150 et 152 qui ont dû être évacués. Ils sont toujours en cours de travaux.

La situation est sous contrôle assure l’élu bordelais : « Il n’y a pas d’inquiétude mais en revanche, il y a une surveillance permanente de certains immeubles. Nous savons que c’est un dossier très sensible. »