VIDEO. Bordeaux: «C'est un rêve...» Ils s'affrontent comme les pros sur la pelouse du Matmut Atlantique

FOOTBALL L’Orange foot park est pour le moment une très belle réussite

Clément Carpentier

— 

La pelouse du Matmut Atlantique accueille des matchs de six contre six.
La pelouse du Matmut Atlantique accueille des matchs de six contre six. — Clément Carpentier / 20 Minutes
  • Le Matmut Atlantique ouvre ses portes aux amateurs de football.
  • Tous les jours, ils s’affrontent comme les pros sur la pelouse des Girondins de Bordeaux.
  • Pour certains, c’est un rêve qui devient réalité.

C’est une expérience unique. Une expérience que des dizaines d’amateurs de football vivent depuis le 12 juin. Celle de jouer sur la pelouse du Matmut Atlantique. C’est tout simplement « un rêve » devenu réalité pour Sacha, un jeune joueur du groupement FC Rive Droite près de Bordeaux. Ce mercredi, il a vécu l’expérience de l’Orange foot park avec ses copains de club. Un moment qu’il n’est pas près d’oublier !

Pour le moment, l’opération lancée par SBA (Société Bordeaux Atlantique), le gestionnaire du stade, est une vraie réussite. Le taux de remplissage des plannings serait proche des 80 % et de nouveaux créneaux ont même été récemment ouverts face à la forte demande, notamment le soir. « C’est vraiment spécial quand on entre par le couloir vers la pelouse. Voir les écrans géants, les tribunes… Ça fait bizarre », avoue Sacha qui a l’habitude de prendre place en tribune lors des matchs des Girondins de Bordeaux.

Les enfants se régalent aussi le mercredi

Cédric, lui, est venu la semaine dernière avec des amis. Il a adoré et du coup, cet éducateur a décidé d’y emmener des enfants de l’école de football de son club d’Arsac en Gironde : « Je voulais partager ce petit plaisir et bonheur avec mon fils et ses copains et bien sûr, ils ont répondu présents. C’est super agréable d’être au milieu de ce stade. Même les installations, les vestiaires… C’est très intéressant. »

Les participants de ces matchs de six contre six peuvent en effet se prendre pour Costil ou Koundé puisqu’ils peuvent se changer dans les vestiaires ou profiter des douches ou des salles d’échauffement. Tout ça pour 15 euros l’heure. C’est-à-dire un peu près le même prix que pour une partie de football en salle. Sauf que là, c’est sur la pelouse du Matmut Atlantique…