Des voyages pour former la jeunesse

Amélie Baron - ©2008 20 minutes

— 

Donner les mêmes chances aux apprentis qu'aux étudiants des universités. C'est le souhait de Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, en visite hier au pôle des métiers de bouche du CFA de Bordeaux-Lac. Par « souci d'équité », il a fait part de sa volonté de « doubler les crédits alloués à la mobilité européenne des apprentis ». Dans la matinée, quelques jeunes qui sont déjà partis à l'étranger ont évoqué leur expérience. Comme Guil­laume Dumas, 19 ans, en filière pâtisserie à Bordeaux, qui a passé trois semaines en Andalousie : « J'ai tout de suite sauté sur l'occasion. J'aurais aimé partir plus longtemps, c'est sûr. Chaque jour, j'ai appris des techniques nouvelles, l'échange est réel. La langue est un obstacle, mais au bout de trois semaines, on arrive à se faire comprendre. »

Espagne, Angleterre, Alle­magne... Quel que soit le pays d'accueil, la richesse de ce type de séjour est unanimement reconnue par les apprentis. La visite de Laurent Wauquiez vient soutenir cet élan européen, très dynamique au CFA de Bordeaux. Sur les 18 millions de budget du programme Leonardo (l'équivalent pour l'apprentissage du programme universitaire Erasmus), 3 millions ont été alloués, l'an dernier, aux apprentis partis à l'étranger. Des sommes qui devraient doubler d'ici à 2013 : « La mobilité des apprentis est l'une des priorités de la présidence française de l'Union européenne. L'apprentissage est la meilleure voie pour amener les jeunes à l'emploi », a souligné le secrétaire d'Etat.