Bordeaux: Après l'incendie du parking, «faire rouler le tram C jusqu'à Porte de Bourgogne»

INFO 20 MINUTES Interrompue entre Quinconces et Gare Saint-Jean depuis le 18 mai en raison de l'incendie du parking des Salinières, la ligne C du tram devrait pouvoir rouler jusqu'à Porte de Bourgogne d'ici au début du mois de juillet

Mickaël Bosredon

— 

Les dépanneuses ont commencé à sortir des véhicules bloqués dans le parking des Salinières ce jeudi.
Les dépanneuses ont commencé à sortir des véhicules bloqués dans le parking des Salinières ce jeudi. — M.Bosredon/20Minutes
  • A cause de l’incendie du parking des Salinières le 18 mai dernier, la ligne C du tram ne circule plus entre Quinconces et Gare Saint-Jean.
  • Le rétablissement du trafic est prévu dans le cours de l’été.
  • D’ici là, Bordeaux Métropole va mettre en place un aiguillage pour permettre aux rames de pouvoir aller jusqu’à Porte de Bourgogne.

Dans une interview accordée à 20 Minutes, le vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports Christophe Duprat (LR), confirme que la ligne C du tram restera interrompue jusqu’à la gare Saint-Jean jusqu’au cours de l’été. Le tronçon entre Quinconces et la gare est en effet coupé depuis le 18 mai et l'incendie du parking des Salinières. En revanche, l’élu annonce que la métropole veut mettre en service un aiguillage provisoire à Porte de Bourgogne, pour que les rames puissent rouler jusqu’à cette station d’ici à quatre semaines.

Les premières voitures qui étaient restées coincées dans le parking des Salinières, ont été sorties ce jeudi matin. Quel est l’état des lieux ?

Le premier objectif est de sortir la centaine de voitures les moins impactées, aux -4 et -5. Au -5 certains véhicules ont de l’eau jusqu’à la roue mais ça devrait aller. Une fois que ce sera terminé on passera aux étages au-dessus. Au -1 les voitures ne sont pas brûlées, mais cramées : cela veut dire que les vitres et les pneus ont explosé, le plastique a fondu… C’est là aussi qu’on a tous les camions des forains du marché Saint-Michel, et il y a des dégâts à l’intérieur de ces véhicules.

Et aux niveaux -2 et -3 du parking ?

Aux -2 et -3, là, on a des voitures carrément brûlées. Pour sortir ces voitures, cela va demander que l’on étaye car les dalles de béton se sont effondrées. Ensuite, il faudra faire ce qu’on appelle « butonner », c’est-à-dire mettre des liens entre les diverses cloisons pour faire en sorte que ça ne bouge pas lorsque le tramway, qui fait 40 tonnes, repassera au-dessus du parking.

La circulation du tramway sur cette portion n’est donc pas prévue avant le cours de l’été ?

C’est cela, et je n’ai pas plus de précision si ce n’est qu’il faudra que cela se fasse avant le 31 août, car il faut quand même que l’on fasse la rentrée dans de bonnes conditions. En revanche, je souhaite que l’on installe d’ici là un aiguillage provisoire porte de Bourgogne, pour permettre aux rames qui s’arrêtent actuellement aux Quinconces, d’y aller. Ce qui ferait que l’interruption ne serait plus qu’entre Porte de Bourgogne et Gare Saint-Jean.

Quand est-ce que sera installé cet aiguillage ?

La décision devrait être prise la semaine prochaine, et il faudra ensuite compter quatre semaines pour la mise en œuvre, nous aurions donc cette possibilité pour la période estivale. C’est important pour les nombreux touristes qui vont arriver cet été gare Saint-Jean. Et Gare Saint-Jean-Porte de Bourgogne, à pied cela se fait, même si les navettes en bus seraient maintenues évidemment.

Pourquoi est-ce si long de rétablir la circulation du tram ?

Parce qu’il y a une vraie enquête judiciaire en cours, et la police nous a donné l’autorisation de pénétrer dans le parking mardi dernier seulement. On n’a pas traîné depuis ! Et n’oublions pas que l’expert qui va signer l’autorisation de faire passer le tramway, va engager sa propre responsabilité. Tout cela prend du temps.