Bordeaux: Victimes de l’incendie du parking des Salinières, des riverains expriment leur colère

SOCIETE Plus d’une centaine de riverains, dont les voitures ont été détruites dans l’incendie du parking des Salinères, se sont réunis en collectif et participent à une réunion publique organisée ce mardi

Elsa Provenzano

— 

Un feu s'est déclaré samedi soir dans le parking souterrain des Salinières à Bordeaux.
Un feu s'est déclaré samedi soir dans le parking souterrain des Salinières à Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Des Bordelais qui ont perdu leurs véhicules dans l’incendie du parking souterrain le 18 mai dernier se sont rassemblés en collectif.
  • Ils demandent à obtenir davantage d’informations et souhaitent que les procédures s’accélèrent alors que les lieux sont encore inaccessibles aux experts.
  • Une réunion publique, où la mairie, la métropole, le délégataire du parking et le collectif seront présents, est organisée ce mardi soir.

« On a eu zéro information et il n’y a pas eu de cellule de crise installée, s’insurge Olivier Beau, qui a perdu sa voiture dans l’incendie du parking des Salinières au centre de Bordeaux, le 18 mai. On a donné aux abonnés des tickets pour qu’ils se garent dans d’autres parcs mais sans que des places leur soient attribuées, c’est à la bonne débrouille ».

Olivier Beau a initié la création d’un collectif qui rassemble plus d’une centaine de personnes sinistrées après cet incendie, afin d’obtenir de l’aide.  Une pétition a aussi été lancée en ce sens et a recueilli plus de 360 signatures. 370 véhicules étaient stationnés au Salinières et aucun ne pourra être récupéré par son propriétaire vue l’ampleur de l’incendie.

Un statu quo inquiétant

« On nous dit que les lieux sont gelés et c’est très angoissant pour nous d’entendre ça », souligne Olivier Beau. Il espère que le préfet puisse être sollicité sur ce dossier et participer à accélérer les choses. L’enquête judiciaire est encore en cours et les assureurs ne peuvent pas envoyer leurs experts sur place. « Et un prêt de véhicule par une assurance c’est seulement huit jours, après comment fait-on ? » lance Olivier Beau, visiteur médical, qui évoque aussi l’embarras des brocanteurs, nombreux dans ce quartier. Urbis Park a mis en place une plateforme téléphonique pour répondre aux usagers du parking mais ces derniers demandent davantage. 

« Je comprends complètement le désarroi de ces personnes qui avaient un véhicule garé dans le parking, assure Jean-Louis David, adjoint au marie chargé de la vie urbaine et de la proximité. C’est une situation extrêmement compliquée ». Il a échangé avec des représentants du collectif le 28 mai lors d'une rencontre, à la suite de laquelle il a décidé de provoquer une réunion publique ce mardi. « Le délégataire doit donner des réponses aux questions matérielles des habitants », souligne l’élu. La ville, la métropole, le délégataire et le collectif seront présents à cette réunion, ouverte à tous, organisée ce mardi à 18h45 à l’Athénée Municipale.

Ce qui est sûr c’est que l’enquête judiciaire n’est pas terminée et que le procureur devra donner son feu vert pour que le parking soit accessible aux experts. Dans l’attente d’informations sur la solidité de la structure principale, la circulation du tramway C entre Quinconces et Gare Saint Jean, qui passe sur la dalle de ce parking, est interrompue. Nous n’avons pas obtenu de réponse à notre sollicitation du délégataire.

Pour joindre le collectif : Collectifsalinieres@hotmail.com