«Si les gens n’ont pas un peu de civisme»... Une première marche verte pour nettoyer les rues de Bordeaux

INTERVIEW La marche verte se déroulera dimanche à partir de 14h dans les rues Bordeaux avec un départ place des Quinconces

Propos recueillis par Clément Carpentier

— 

La première «Clean Green Walk» est organisée à Bordeaux.
La première «Clean Green Walk» est organisée à Bordeaux. — POUZET/SIPA
  • Pour la première fois, une « Clean Green Walk » est organisée à Bordeaux.
  • L’entreprise Hexagone Groupe multiplie les actions pour sensibiliser les populations sur l’état de la planète.
  • La « marche verte », qui passera par le jardin public et les quais, est ouverte à tous

C’est une première à Bordeaux. Ce dimanche, une « marche verte » est organisée dans les rues de la ville. A l’origine de cette initiative, Frédéric Guillon et sa société de construction Hexagone Groupe. Le jeune entrepreneur a la fibre écologiste, il n’est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Il y a quelques mois, il présentait à 20 Minutes un autre projet pour tenter de préserver la forêt amazonienne. Cette fois-ci, il lance donc sa propre « Clean Green Walk ».

Pourquoi cette « marche verte » ?

Il y a deux ans, j’ai eu ou plutôt on a eu une vraie prise de conscience au sein de l’entreprise sur l’état de notre planète. On s’aperçoit que l’on fait tout et n’importe quoi. On veut juste essayer d’apporter notre pierre à l’édifice aujourd’hui. Ce genre de marche existe déjà en région parisienne il me semble mais c’est une première à Bordeaux.

Quel est l’objectif ?

On veut à tout prix sensibiliser les gens. Une fois de plus. Et cette fois-ci, on partage ce moment avec un maximum d’entre eux. Je tiens à rappeler avec force que ce n’est pas du green washing ! On n’y gagne absolument rien de rien. C’est même un coût pour une société comme la nôtre. On a par exemple acheté des t-shirts écologiques ou encore près de 250 sacs de jute. Il faudra juste venir avec ses gants pour ceux qui le souhaitent.

Comment va se dérouler la marche verte ?

Déjà, il a fallu déclarer la manifestation en préfecture et prévoir un service d’ordre. Elle est totalement sécurisée avec notamment des rues qui seront fermées à notre passage pour éviter tout danger pour les enfants. On partira à 14h de la place des Quinconces. D’ailleurs, c’est l’heure précise du départ donc il faut bien arriver avant. Ensuite direction le jardin public, on redescend par le CAPC avant de rejoindre les quais et de remonter jusqu’au pont Chaban-Delmas. Il y aura aussi un spectacle de Yamakasi au niveau du skate park.

On voit souvent ce genre marche sur les plages mais rarement en ville…

Oui peut-être parce qu’on considère que l’on paie des impôts pour ça… Mais je vais vous dire, vous pouvez payer augmenter les impôts autant que vous voulez si les gens n’ont pas un peu de civisme, ne jettent pas leurs déchets dans les poubelles, on n’y arrivera pas. Il faut donc continuer et continuer à sensibiliser la population. C’est le meilleur moyen. Il faut avoir une vraie prise de conscience collective.

Envisagez-vous de refaire de genre de marche ?

Je ne sais pas si instituer cette marche serait une bonne idée. Au fond, ce n’est pas la marche qui est importante, c’est surtout le message que l’on veut faire passer. Sensibiliser et prendre conscience. Mais peut-être un rappel de temps en temps, pourquoi pas.

Vous êtes-vous fixé des objectifs ?

Non, aucun. S’il y a 500 personnes, on sera déjà très content. On a commandé près de 250 sacs de jute de 100 litres, on verra combien le résultat à la fin.