«Gilets jaunes» à Bordeaux: Des perturbations moins importantes sur le réseau de tram ce samedi

INFO «20MINUTES» Le directeur de Keolis Bordeaux annonce qu’il va tenter de faire à nouveau circuler quelques tramways, notamment sur les lignes A et B, ce samedi

Mickaël Bosredon

— 

Tramway, place de la Bourse à Bordeaux
Tramway, place de la Bourse à Bordeaux — M.Bosredon/20Minutes
  • Le réseau de tramway bordelais est à l’arrêt depuis 25 samedis sur son tronçon central en raison des manifestations des « gilets jaunes ».
  • Ce ne sera pas encore un retour à la normale, mais Keolis va tenter ce samedi de faire à nouveau rouler quelques tramways.
  • Le bilan de ce samedi déterminera certainement la décision de revenir à un trafic classique les semaines suivantes.

Un premier pas vers un retour à la normale ? Complètement à l'arrêt depuis 25 samedis consécutifs en raison des manifestations des « gilets jaunes », le tronçon central du tramway de Bordeaux va tenter ce samedi 11 mai de rouler à nouveau. Partiellement en tout cas.

Contacté par 20 Minutes, Hervé Lefèvre, directeur général de Keolis Bordeaux, révèle en effet son nouveau plan de transport, « établi en concertation avec la police nationale et la préfecture. » « Nous allons gérer la situation de manière différente, à savoir qu’au lieu de couper les trois lignes à partir de 13 h, nous avons décidé que nous ferons rouler les tramways de la ligne A et B, et que nous nous adapterons en fonction des perturbations. C’est-à-dire que nous ferons du "stop and go", procédé que nous mettons en place à chaque manifestation classique. »

La particularité des manifestations du samedi des « gilets jaunes » est qu’elles ne sont pas déclarées, les autorités ne connaissent pas du coup l’itinéraire à l’avance.

« L’objectif reste le retour à la normale »

Concernant la ligne C du tram, « nous partons du principe qu’elle ne roulera pas, mais cette fois-ci à partir de 14 h et non plus à partir de 13 h » poursuit Hervé Lefèvre. Cette ligne est en effet plus directement exposée aux manifestations des « gilets jaunes ». Mais l’entreprise s’autorise la possibilité de faire circuler des tramways sur ce tronçon également, « en fonction de l’évolution de la situation. »

Le bilan de la journée de samedi, déterminera certainement la décision de revenir à un trafic normal les samedis suivants. « Notre objectif reste de faire circuler nos tramways de manière normale, soutient Hervé Lefèvre, et en attendant disons que l’on va faire en sorte que le trafic soit un peu moins perturbé. »