VIDEO. Bordeaux: Un ado invite l'artiste mexicain Cix Mugre à réaliser une fresque géante sur le mur de son lycée

STREET ART Matteo Cervera, élève au lycée de Talence, près de Bordeaux, s’est démené pour que Cix Mugre, artiste de renommée internationale, vienne réaliser une fresque murale dans son établissement

Elsa Provenzano

— 

Le lycéen Mattéo Cervera a invité l'artiste Cix Mugre à Talence.
Le lycéen Mattéo Cervera a invité l'artiste Cix Mugre à Talence. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Matteo Cervera, élève au lycée Victor Louis de Talence, a réussi à convaincre Cix Mugre, artiste mexicain de street art, de venir peindre une fresque sur l'un des murs de l’établissement.
  • Il a réalisé de nombreuses démarches pendant un an pour rendre le projet possible.
  • L’œuvre a été achevée ce mardi, après environ une semaine de travail auquel le lycéen a pu prendre part.

Du haut de ses 16 ans, Matteo Cervera, élève au lycée Victor Louis de Talence, près de Bordeaux, a tout fait pour faire venir l’artiste street art de renom Cix Mugre dans la région bordelaise. « Je le suis sur Instagram et j’avais fait mon TPE (travail personnel encadré) sur ses œuvres, raconte le lycéen, âgé aujourd'hui de 17 ans. J’ai voulu aller au-delà de ce travail et j’ai pensé au mur devant lequel je passe tous les jours en arrivant de chez moi ». Ce mardi, Cix Mugre termine la fresque géante qu’il a créée bénévolement sur place pendant une semaine, et la vue depuis la rue a bien changé.

En septembre 2018, Matteo Cervera avait contacté l’artiste, avec qui il a échangé facilement puisqu’il est d’origine argentine et suit une section binationale (française et espagnole) appelée Bachibac. Séduit par l’enthousiasme du jeune homme, Cix Mugre a immédiatement accepté de venir bénévolement et l’adolescent a alors commencé toute une série de démarches. « Le mur appartient à la Région (en charge des lycées), donc il a fallu six mois pour obtenir son autorisation, explique Matteo Cervera. L'association le Mur m’a aidé à décrocher un tarif préférentiel pour la peinture ». Mairie de Talence, maison des lycéens... Il a frappé à toutes les portes et réussi à financer le séjour et la fresque.

« C'est hyper-impressionnant »

« Je suis très satisfait du résultat, réagit Cix Mugre ce mardi, devant la fresque presque achevée. J’y parle de créativité, d’imagination, de rêves et de spiritualité ». L’œuvre associe des symboles précolombiens, un arlequin, le dieu du soleil et la lune dans une mise en scène très colorée. Après la réalisation d’un croquis sur papier, Matteo a vu l’œuvre prendre forme sous le pinceau de l’artiste. « C’est hyper-impressionnant, explique-t-il. Et il arrive aussi à improviser en rajoutant des choses qu’il n’avait pas dessinées sur le croquis. » Matteo a pu donner un coup de main à l’artiste, qui travaille avec l’aide d’Elizabeth Castro-Calvo, son assistante.

« Je suis super content que tout le monde puisse en profiter, ajoute Matteo Cervera. Des lycéens m’ont dit que cela cachait un peu le côté terne de certains murs du lycée». S’il ne peint pas lui-même, Matteo est féru d’art et aimerait qu’une filière artistique puisse émerger dans le lycée Victor Louis, qui compte 2.000 élèves et 200 professeurs. Après le bac, il aimerait partir étudier en Amérique latine. Et plus tard, il s’imagine en tant que chef de projet, ou investi dans la communication. C’est en tout cas une bien belle première expérience pour son CV.