Bordeaux: Microsoft va ouvrir une école de formation sur l'intelligence artificielle

NUMERIQUE Microsoft France a annoncé ce mardi l’ouverture prochaine sur Bordeaux d’une école de formation sur l’intelligence artificielle

Mickaël Bosredon

— 

Les bureaux de Microsoft à Paris.
Les bureaux de Microsoft à Paris. — Lionel BONAVENTURE / AFP
  • Cette école propose une formation intense de six mois sur les technologies de l’intelligence artificielle.
  • Elle s’adresse à des jeunes de niveau Bac, ou des salariés en reconversion, qui veulent investir ce domaine du développement de l’intelligence artificielle.
  • Microsoft estime que la France manque de techniciens dans ce domaine d’avenir.

Directeur du « Secteur Public » de Microsoft France, Laurent Schlosser a annoncé ce mardi lors de l’assemblée générale d' Invest in Bordeaux, que Microsoft allait implanter une « école de l'intelligence artificielle » à Bordeaux.

Il s’agit d’une école de formation, gratuite, lancée par Microsoft en 2018, en Occitanie. « Ce dispositif doit permettre à des jeunes qui n’ont pas forcément de prérequis de diplômes [minimum niveau Bac], mais qui connaissent un peu le numérique, et surtout qui ont la "gnac", de devenir des techniciens de l’Intelligence Artificielle, des développeurs "data-IA" » explique Laurent Schlosser.

« Formation intense de six mois »

« C’est un peu le principe des écoles de la seconde chance, poursuit le directeur du secteur public. C’est une formation intense pendant à peu près six mois, qui se fera avec notre partenaire Simplon et avec Pôle Emploi et le Fafiec [opérateur de compétences des entreprises et salariés du numérique]. Par promotions de 24, on apprend à ces jeunes à travailler ensemble, on leur apprend les technologies qui permettent de mettre en œuvre l’intelligence artificielle, et savoir construire des modèles prédictifs, des chatbots… Ce sont des compétences extrêmement rares, dont toutes les entreprises ont besoin. Et à l’issue de cette période de formation, ils enchaînent sur un contrat d’apprentissage de 7 à 9 mois en entreprise ou dans des organisations professionnelles. »

Grâce aux partenariats que Microsoft espère signer avec des entreprises et les collectivités, les profils qui sortent de cette école devraient pouvoir être embauchés rapidement.

Microsoft a été sollicité par le gouvernement suite au rapport de Cédric Villani sur l’Intelligence artificielle. « C’est un domaine dans lequel la France peut-être un leader mondial, assure Laurent Schlosser. Mais on manque cruellement de techniciens pour la mettre en œuvre. »

Aucune date n’a été annoncée par Microsoft pour cette implantation, mais cela pourrait se faire d'ici à la fin de l'année.