Bordeaux: Une nouvelle école d'ingénieurs ouvrira dans un campus flambant neuf à Euratlantique

ENSEIGNEMENT Le groupe Yncréa a annoncé ce lundi qu'il ouvrirait une école de 750 élèves-ingénieurs, au sein du projet de campus François d'Assise à Euratlantique

Mickaël Bosredon

— 

Le projet de campus François-d'Assise verra le jour à la pointe sud du Jardin d'Armagnac.
Le projet de campus François-d'Assise verra le jour à la pointe sud du Jardin d'Armagnac. — Euratlantique
  • Cette école d'ingénieurs proposera des formations dans les domaines de l'usine du futur et de la cybersécurité.
  • La région Nouvelle-Aquitaine souffre d'un véritable déficit en écoles d'ingénieurs.
  • Ce projet de campus de l'Enseignement catholique de Gironde est soutenu financièrement par les collectivités locales.

Bordeaux Métropole accueillera d’ici à 2022 une nouvelle école d’ingénieurs. Le groupe Yncréa a annoncé ce lundi matin qu’il serait l’un des partenaires principaux du projet de campus François d’Assise porté par l' enseignement catholique de la Gironde sur le nouveau quartier Euratlantique.

Sur les 9.900 m2 de ce projet, Yncréa occupera 3.200 m2, et espère accueillir 750 élèves ingénieurs, dans les filières usine du futur ou encore cybersécurité. « Yncréa – 6.500 élèves ingénieurs répartis sur onze campus en France et à l’international – s’implante pour la première fois dans la région, à l’occasion de la création de ce campus », a expliqué son directeur général Jean-François Idoux.

Seulement 8.000 élèves ingénieurs dans la région

« La Nouvelle Aquitaine est un territoire très dynamique, mais avec un déficit d’écoles d’ingénieurs, puisqu’il n’y a que 8.000 élèves dans la région sur les 140.000 formés en France chaque année, précise Jean-François Idoux. Il faut donc ouvrir de nouveaux sites. Et nous avons pris le temps d’aller voir les autres écoles d’ingénieurs pour se mettre d’accord dans une logique de complémentarité d’offres. On va arriver avec des offres nouvelles pour le territoire, avec des formations post-bac et en alternance. »

Vice-président chargé de l’enseignement supérieur à Bordeaux Métropole, Fabien Robert a insisté sur l’arrivée de cette école d’ingénieurs, « un des atouts clé de ce projet de campus » et qui « justifie le soutien des collectivités ». Le projet de campus est en effet chiffré à 28 millions d’euros, et un tiers sera apporté par les collectivités : la région, Bordeaux Métropole et la ville de Bordeaux. Le site sera implanté au sud du jardin d'Armagnac, où il y aura également des bureaux, une halle avec des artisans, une école…

Le campus accueillera également les activités de l’association Enseignement Catholique de Gironde actuellement implantées sur le site de Cluny et qui va donc déménager, une école de la deuxième chance, Les apprentis d'Auteuil et une résidence étudiante de 80 places. La livraison est attendue pour 2022.