Bordeaux: Attention aux faux PV de stationnement sur les pare-brise des voitures

ARNAQUE La mairie de Bordeaux met en garde contre une recrudescence de faux PV de stationnement qui circulent en ce moment dans la ville

Mickaël Bosredon

— 

De faux forfaits post-stationnement, comme celui présenté à droite, sont distribués à Bordeaux alors que les vrais (à gauche) n'ont pas de flash-code
De faux forfaits post-stationnement, comme celui présenté à droite, sont distribués à Bordeaux alors que les vrais (à gauche) n'ont pas de flash-code — Ville de Bordeaux
  • La mairie donne les bons conseils pour reconnaître les faux PV des vrais.
  • Elle signale aussi une arnaque aux cartes bancaires, qui s’opère près des horodateurs, notamment dans le quartier de la gare.

Depuis quelques jours, les services de la police municipale de Bordeaux signalent l’apparition sur les pare-brise de voitures, de faux avis de paiement de forfaits post-stationnement (FPS) (les ex-PV de stationnement).

La mairie de Bordeaux « met en garde les automobilistes et les invite à une grande vigilance » sur ces faux avis qui « portent les logos de la société Streeteo et de Bordeaux Métropole » alors que « seule la ville de Bordeaux a la compétence de surveillance et du contrôle du stationnement payant, via ses prestataires Urbis Park Services et Moovia. »

Un flashcode inexistant sur les avis de paiement bordelais

Pour démêler le vrai du faux, la mairie ajoute aussi que les faux avis évoquent « de nouvelles règles de stationnement depuis le 1er janvier 2019 » alors que le dispositif du stationnement payant n’a pas évolué depuis mai 2018. Autre indice, « ils indiquent le numéro 21750001600019195698635033 (correspondant à un format francilien) » alors que les numéros FPS établis à Bordeaux « commencent par les chiffres 21330063500017. »

Enfin, « toutes les mentions obligatoires relatives aux dates de constatation et/ou modalités de paiement sont erronées et ne correspondent pas à la réglementation bordelaise » et « ils font apparaître un flashcode, inexistant sur les avis de paiement bordelais. »

Arnaques aux cartes bancaires près des horodateurs

Par ailleurs, depuis le mois de décembre 2018, la police nationale constate une recrudescence de plaintes pour des vols de cartes bancaires à proximité d’horodateurs (une vingtaine, essentiellement secteur gare).

« Les usagers sont abordés par un ou deux individus prétextant un dysfonctionnement sur l’horodateur avec leur « propre » CB et demandent à l’usager d’effectuer le paiement en échange d’espèces. » Le vol de la CB se fait à ce moment. Là encore, la mairie de Bordeaux « recommande la prudence. »