Bordeaux: Hôtellerie, congrès, escales maritimes... Comment le tourisme va être dopé ces prochaines années

ECONOMIE Le secteur du tourisme ne cesse de progresser à Bordeaux, et plusieurs aménagements sont prévus pour lui permettre de prendre une part encore plus importante ces prochaines années

Mickaël Bosredon

— 

La Cité du vin à Bordeaux, dans le quartier où se trouve également l'oeuvre Le Vaisseau Spatial, de Suzanne Treister.
La Cité du vin à Bordeaux, dans le quartier où se trouve également l'oeuvre Le Vaisseau Spatial, de Suzanne Treister. — M.Bosredon/20Minutes
  • Avec plus de 6 millions de nuitées, le secteur du tourisme a encore battu des records en 2018.
  • L’office du tourisme, la ville et la CCI veulent lui accorder une place encore plus grande ces prochaines années, et ont annoncé plusieurs aménagements dans ce sens.
  • La clientèle d’affaires est particulièrement ciblée.

Dans un contexte difficile (grèves à la SNCF, crise des «gilets jaunes»…) le secteur du tourisme à Bordeaux a réussi à tirer son épingle du jeu en 2018. L’adjoint au tourisme Stephan Delaux a annoncé ce jeudi « une année 2018 très positive avec 6,1 millions de nuitées taxées (hôtels, résidences et via les plateformes de location) sur la métropole, soit une progression de 5 %. » Il s’agit d’un nouveau record pour Bordeaux.

L’office de tourisme et la CCI de Bordeaux ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin, et souhaitent continuer d’attirer davantage de touristes ces prochaines années, même si Stephan Delaux insiste sur un « tourisme de qualité » et une progression « maîtrisée. » Pour cela, plusieurs aménagements vont être lancés ou livrés ces prochains mois. 20Minutes vous présente les nouveautés à venir.

L’inauguration du nouveau hall 2 du parc des expositions

Elle aura lieu le 11 avril a annoncé Stephan Delaux. « Nous avons fait un investissement très conséquent [34,5 millions d’euros, dont 6 millions d’euros de la ville de Bordeaux] pour améliorer notre dispositif d’accueil » concernant la clientèle d’affaire rappelle l'élu. Ce nouveau hall du parc des expos permettra de « résoudre la limitation de capacité que nous avions jusqu’à présent » puisque « la grande salle du palais des Congrès ne peut contenir que 1.450 places » ce qui posait problème pour les grands salons de plus de 4.000 personnes. « Là, nous proposerons un système de gradins qui se déploient en deux heures et permettent une salle modulable. »

Le tourisme d’affaires - qui représente 53 % des touristes à Bordeaux - est « un objectif prioritaire » insiste Stephan Delaux. Notamment parce que « c’est un secteur très rémunérateur, indique le nouveau directeur de l'office de tourisme, Olivier Occelli, si l’on considère qu’un congressiste dépense aux alentours de 260 euros par jour, soit trois fois plus qu’un touriste d’agrément. »

Un parc hôtelier qui s’étoffe

« En 2018 nous avons ouvert plus de 700 chambres sur un parc existant d’un peu plus de 16.000 » annonce Stephan Delaux, avec des inaugurations haut de gamme comme le Radisson Blu aux Bassins à Flot, le Golden Tulip ou le Hilton Garden Inn à Euratlantique. D’autres ouvertures sont prévues en 2019, avec l'hôtel La Zoologie (un hôtel de luxe dans l’ancien institut de zoologie cours de la Marne) ou l'hôtel Eklo sur la rive droite. « Nous avons encore pas mal de dossiers dans les cartons, même si nous sommes vigilants car il faut continuer notre croissance, mais de manière raisonnée » précise l’élu.

L'hôtel 4 étoiles du groupe Legendre, qui s'installera sur l'ilot fourrière en face de la Cité du Vin à Bordeaux comprendra 150 chambres réparties sur neuf étages.
L'hôtel 4 étoiles du groupe Legendre, qui s'installera sur l'ilot fourrière en face de la Cité du Vin à Bordeaux comprendra 150 chambres réparties sur neuf étages. - Legendre Immobilier

130 millions d’euros pour développer l’aéroport

« L’Etat a validé les 130 millions d'euros d'investissement pour développer l’aéroport de Bordeaux-Mérignac dans les décennies à venir » a annoncé Patrick Seguin, président de la CCI de Bordeaux. « L’aéroport va entrer dans une phase de plusieurs années de travaux, d’agrandissement et de modernisation, y compris concernant ses toilettes car je sais qu’il y a beaucoup de questions sur ce point ! » L’aéroport, qui a accueilli en 2018 6,8 millions de passagers (+ 9,3 %), et va passer en 2019 la barre des cent destinations, sera de plus desservi par le tramway à partir de 2021.

Vers une évolution de Bordeaux SO Good

La manifestation gastronomique qui a lieu chaque année en novembre, « est un succès » assure Patrick Seguin. Mais sa formule va être revue. « Les années paires, nous resterons sur un modèle classique, avec un invité d’honneur, qui sera le Japon en 2020, et les années impaires, donc dès 2019, on fera un format resserré sur quelque temps forts, car c’est une opération très lourde à porter. »

Une offre culturelle élargie

Plusieurs ouvertures de sites sont attendues en 2019 : le muséum, qui rouvrira le 31 mars après dix ans de fermeture, le Musée Mer Marine, attendu pour mi-2019, et la Meca le 28 juin, qui accueillera notamment le Fonds régional d’art contemporain (Frac).

La galerie du 19° du muséum de Bordeaux a été rénovée, et sera agrémentée de spectacles multimédia
La galerie du 19° du muséum de Bordeaux a été rénovée, et sera agrémentée de spectacles multimédia - M.Bosredon/20Minutes

L’office de tourisme a aussi souligné la bonne santé de la base sous-marine qui a attiré 117.000 visiteurs en 2018. « Nous attendons avec impatience les nouveaux projets de projection de la base, qui sont très prometteurs » se réjouit le directeur de l’office. L’opérateur Culturespaces va en effet venir y aménager « Les Bassins de Lumière » à partir de 2020.

Une importante phase de travaux est prévue par Culturespaces avant l'ouverture au public.
Une importante phase de travaux est prévue par Culturespaces avant l'ouverture au public. - Gianfranco Iannuzzi / Culturespaces

Tous ces nouveaux sites vont venir « étoffer notre offre de découverte City Pass et sans nul doute cela va attirer encore plus de visiteurs » attend Olivier Occelli. Pour l’instant 45 % des City Pass vendus le sont pour une durée d’une journée, « et notre objectif c’est l’allongement des durées de séjour, nous souhaitons donc commercialiser davantage de City Pass deux ou trois jours, et pourquoi pas de quatre jours dans un deuxième temps » espère le directeur de l’office.

Des escales maritimes toujours en hausse

Il y a eu 33.300 passagers de croisière maritime en 2018 à Bordeaux, un chiffre en hausse de 20 %. 57 escales de paquebots de croisière sont attendues en 2019, dont 48 dans Bordeaux-centre, ce qui devrait générer 44.000 passagers.

Le paquebot de croisière est en escale jusqu'à jeudi à Bordeaux.
Le paquebot de croisière est en escale jusqu'à jeudi à Bordeaux. - E.Provenzano / 20 Minutes

Sur les croisières fluviales, Bordeaux attend l’autorisation de pouvoir rallier Royan pour élargir son offre. Les travaux ne seront pas achevés pour permettre cette liaison en 2019, et elle devrait être opérationnelle en 2020. « C’est très important, assure Stephan Delaux, car cela élargit notre bassin de navigation et cela ouvre des paysages nouveaux avec la rive droite de la Garonne et l’estuaire, les falaises, les troglodytes, l’architecture de Royan… »