Le chef Philippe Etchebest lors du tournage de l'émission 6 de la saison 10 de Top Chef.
Le chef Philippe Etchebest lors du tournage de l'émission 6 de la saison 10 de Top Chef. — Marie Etchegoyen/M6

TELEVISION

VIDEO. Top Chef: Avec Philippe Etchebest, M6 recrée une cuisine géante dans l'opéra de Bordeaux

Le sixième épisode de la saison 10 de «Top Chef» sur M6, s'est tourné à Bordeaux et sera diffusé mercredi soir

  • 20 Minutes a pu suivre le tournage de cet épisode 6, le 29 octobre dernier.
  • M6 a recréé une cuisine géante dans un des salons de l’opéra, la cuisine du restaurant de Philippe Etchebest étant trop étroite.
  • Dans cette épreuve, le chef étoilé doit affronter les candidats répartis en binômes.

Le sixième épisode de la saison 10 de Top Chef, nous emmènera mercredi soir à Bordeaux, sur les terres de Philippe Etchebest. Au cours de cette saison 10, l’émission de M6 se balade dans les restaurants de ses quatre chefs - Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Jean-François Piège et Michel Sarran. 20 Minutes était invité sur le tournage de cette séquence bordelaise, qui s’est déroulée le 29 octobre dernier.

Un tournage qui ne s’est pas tout à fait réalisé dans les cuisines du restaurant de Philippe Etchebest, Le Quatrième Mur, mais juste à côté… dans le décor somptueux de l’opéra de Bordeaux. « La cuisine du Quatrième Mur était trop étroite pour accueillir notre équipe, composée de 86 personnes, ainsi que tout le matériel, explique Virginie Dhers, directrice de programme de Top Chef. Nous avons donc dû recréer une cuisine entière dans le salon Gérard Boireau de l’opéra. Mais la séquence de la dégustation des plats se fera bien dans le restaurant de Philippe Etchebest. » Un restaurant implanté, lui, dans une des ailes du grand-théâtre.

« C’est amusant, à la fois pour eux et pour moi »

Le principe de cette épreuve, consiste en un affrontement entre les candidats, qui évoluent en binômes, et Philippe Etchebest. Les candidats ont 1 h 30 pour réaliser leur plat, le chef 45 minutes, et lui est bien entendu seul. Chacun des quatre binômes est coaché par les trois autres chefs, plus Gilles Goujon qui est l’invité de Philippe Etchebest pour cette épreuve.

« Je suis arrivé sur place à 6 h du matin, pour me mettre dans le match, car l’épreuve est intense, nous raconte le chef bordelais. J’ai un gros handicap par rapport aux candidats mais cela fait partie du jeu et je l’accepte comme ça. Et puis c’est amusant, à la fois pour eux et pour moi. »

« Défi personnel »

Sportif, Philippe Etchebest adore la compétition. Et pour lui, cette épreuve est un vrai challenge. « Faire en 45 minutes un plat qui tienne la route, c’est un défi personnel que je me lance. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de chefs "meilleur ouvrier de France" (MOF) et étoilé Michelin qui s’amuseraient à faire cela, au risque de perdre. Ce que je dis toujours aux candidats, c’est que le seul moyen de progresser, c’est de jouer contre plus fort que soi, et cette épreuve c’est une manière de les tirer vers le haut, je leur dis : "allez, essayez de me battre." »

Le tournage démarre à 7 h 30 tapante. Côté réalisation, trois personnes sont aux oreillettes des chefs pour leur rappeler tantôt les enjeux de l’épreuve, tantôt le timing. « L’épreuve dure en tout 1 h 30, et nous avons 14 caméras pour la filmer » ajoute Virginie Dhers.

« J’ai terminé l’épreuve rincé »

Ce jeudi-là, on entend beaucoup la voix de Philippe Etchebest résonner dans les murs de l’opéra… « Philippe, il court beaucoup, et des fois il rate des choses, cela lui arrive de renverser un plat, de devoir recommencer. Il faut qu’il gère son stress et ce n’est vraiment pas évident pour lui », analyse Virginie Dhers.

« J’ai terminé l’épreuve rincé, reconnaît le chef étoilé. Mais c’est du plaisir. Ce sont des sensations qu’on ne peut comprendre que quand on a fait de la compétition de haut niveau, comme avant un match de rugby ou de boxe. »

L’émission sera diffusée mercredi 13 mars à 21 h sur M6.