Bordeaux: En deux ans, Yoyo a séduit 5.400 trieurs de bouteilles et recyclé 25 tonnes de plastique

CIRCUIT COURT L’entreprise est très satisfaite de son action à Bordeaux, avec 25 tonnes de bouteilles plastiques recyclées

E.P.

— 

L'entreprise Yoyo fait le bilan de son action autour du recyclage des bouteilles plastiques, un an après son lancement à Bordeaux.
L'entreprise Yoyo fait le bilan de son action autour du recyclage des bouteilles plastiques, un an après son lancement à Bordeaux. — Yoyo Bordeaux

Au printemps 2017, l’entreprise Yoyo, qui collecte des bouteilles plastiques auprès des particuliers en les récompensant avec des bons de réduction, s’est lancée à Bordeaux. Deux ans après, 5.400 personnes sont associées au tri sur la capitale girondine.

Elles déposent leurs sacs de bouteilles auprès de 54 commerçants associés. Au total, plus 25 tonnes de plastique ont pu être recyclées en circuit court à Bayonne. Cela représente plus d’un million de bouteilles !

Un objectif de 20.000 trieurs

« On ose récompenser le tri et on assure une traçabilité, ce sont les raisons pour lesquelles on étend notre communauté, estime Eric Brac de la Perrière, fondateur de Yoyo. On propose aussi une offre complémentaire à celle de la métropole ». L’idée de l’entreprise part du constat qu’en moyenne un Français consomme 200 bouteilles par an et que seulement la moitié d’entre elles est recyclée. Pire, en zone urbaine dense, le taux de recyclage descend aux alentours de 20 %.

Le fondateur assure que la collecte va s’amplifier dans les mois à venir, devant l’intérêt de grandes structures comme le CHU de Bordeaux et la SNCF. D’ici un à deux ans, l’entreprise espère compter une communauté de 20.000 trieurs sur Bordeaux. L’entreprise aux sacs orange (eux-mêmes recyclés après usage) est aussi implantée à Marseille, Lyon, Mulhouse et Paris.