Le test de la souris, bête noire des ostréiculteurs

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

Les tests souris sont effectués chaque semaine par l'Ifremer pendant la « période à risque », qui s'étend du 1er avril au 30 septembre. Ce test sanitaire consiste à injecter des extraits de glandes digestives de coquillages à des souris. Si deux rongeurs sur trois meurent dans les vingt-quatre heures, le coquillage est déclaré impropre à la consommation. Cette méthode est fortement contestée par les ostréiculteurs. Selon eux, les souris qui meurent au-delà d'une durée de cinq heures ne devraient pas être prises en compte dans les résultats, comme c'était le cas avant 2004. Autre critique des professionnels du Bassin : le test souris se contente de détecter la présence ou non d'une toxine, mais ne donne aucune indication sur la ou les substances qui sont à l'origine du décès des rongeurs.