La réussite, ça se prépare en août

Marion Guillot - ©2008 20 minutes

— 

Deux semaines pour se remettre dans le bain. A huit jours de la « vraie » rentrée des classes, plusieurs lycées girondins ont mis en place des « stages de réussite scolaire ». Ce nouveau dispositif ministériel, qui est financé par le rectorat de Bordeaux et s'adresse à un public en difficulté, permet aux élèves qui le souhaitent de se remettre progressivement à niveau... mais surtout de se rassurer.

Au lycée Condorcet, dans le quartier du Grand-Parc, ils étaient une vingtaine, la semaine dernière, à travailler tous les matins par petits groupes, dans une ambiance feutrée. En guise de devoirs de vacances, ils devaient réaliser un journal de A à Z, encadrés par trois assistants d'éducation. Pendant que certains font des interviews par téléphone, d'autres effectuent des recherches sur le Net ou rédigent en anglais. Motivés, les lycéens ont eux-mêmes choisi leurs sujets : Bordeaux 2013, la mode, ou encore les dernières innovations informatiques.

Sylvain, qui entre en seconde, semble à son aise : « Ça nous permet de commencer l'année en douceur et de s'habituer au lycée. » Le lycée Condorcet, jugé comme l'un des moins performants de l'académie lors du dernier palmarès publié par le ministère, place beaucoup d'espoir dans ce type d'accompagnement. Si l'intégration des élèves fait partie des objectifs de ce stage, la proviseur adjointe, Lysiane Gervais, voit plus loin : « Nos élèves manquent parfois d'ambition, notamment lorsqu'ils sont issus de familles défavorisées, où on ne les pousse pas toujours vers les études. Ce type de stage vise à leur donner l'envie de réussir. »