Gironde: Le Signal va être désamianté à partir de ce lundi

ENVIRONNEMENT L’Etat lance des travaux de désamiantage ce lundi pour quatre mois sur l’immeuble Le Signal dont les propriétaires ont déjà été évacués il y a plusieurs années

E.P.

— 

L'immeuble Le Signal, à Soulac-sur-Mer (Gironde), en mai 2018.
L'immeuble Le Signal, à Soulac-sur-Mer (Gironde), en mai 2018. — M.Bosredon/20Minutes

Pour éviter d’empirer la situation du Signal, cet immeuble construit à 200 mètres des flots à Soulac en Gironde et qui n’est plus qu’à une dizaine de mètres de l’eau, le préfet de la Gironde a pris la décision de le désamianter.

L’objectif est de se prémunir d’une catastrophe écologique en cas d’effondrement sur le domaine public maritime du bâtiment, devenu l'emblème de l'érosion côtière en Nouvelle-Aquitaine. Le coût des travaux est évalué à un million d’euros et sera intégralement financé par l’État.

Un chantier délicat

Le préfet Didier Lallement, annonce ce vendredi qu’ils débuteront ce lundi pour environ quatre mois. Des précautions particulières sont prises pour ce chantier. « En cas d’érosion constatée, le chantier sera immédiatement suspendu et l’entreprise missionnée pour réensabler le pied de dune interviendra sans délais pour procéder au rechargement de la plage », assure la préfecture dans son communiqué. Des travaux de réensablage ont eu lieu en septembre afin de conforter la dune, en vue de la réalisation du désamiantage.

L'entreprise DI Environnement​, en charge de ce chantier délicat, est soumise à une réglementation stricte pour le désamiantage. « Les déchets amiantés seront conditionnés en double sac étanche avant leur évacuation vers des décharges agréées », précise la préfecture.