Des dessins préparatoires à la la fameuse peinture de « La liberté guidant le peuple » réalisés par Eugène Delacroix seront exposés à partir du 20 juinà Bordeaux.
Des dessins préparatoires à la la fameuse peinture de « La liberté guidant le peuple » réalisés par Eugène Delacroix seront exposés à partir du 20 juinà Bordeaux. — M.LIBERT/20 MINUTES

CULTURE

Bordeaux : Des pièces de la collection du Louvre bientôt exposées au Musée des Beaux-Arts

Des dessins préparatoires à la fameuse peinture de « La liberté guidant le peuple » réalisés par Eugène Delacroix seront exposés à partir du 20 juin dans la galerie des Beaux-Arts de Bordeaux…

  • La Ville de Bordeaux noue un partenariat avec le musée du Louvre.
  • Des œuvres prêtées par le grand musée parisien seront visibles dès le printemps lors du lancement de la nouvelle saison culturelle « Liberté ».

Un partenariat unique en France entre le prestigieux musée du Louvre et la ville de Bordeaux a été proposée au vote du conseil municipal ce lundi. Sur trois ans, il s’agit d’organiser pour la première fois « une exposition par an en mélangeant les collections », annonce Fabien Robert, maire adjoint en charge de la culture.

Quelque 45 pièces de des collections du Louvre seront prêtées et exposées dès juin 2019 lors du lancement de la saison culturelle « Liberté » , avec l'exposition « La passion de la liberté, des Lumières au romantisme », à la galerie des Beaux-arts de Bordeaux. Si Fabien Robert révèle qu’il y aura des dessins préparatoires de la célèbre peinture de Delacroix « La liberté guidant le peuple », le reste des œuvres n’est pas encore dévoilé pour ménager le suspens. « Mais ce seront d’autres pièces de ce niveau-là », assure le maire adjoint à la culture.

« Un partenariat stratégique »

En 2020, le partenariat portera sur la peinture anglaise avec notamment quelques chefs-d’œuvre de l’école de Bristol. La thématique pour la troisième année du partenariat n’est pas encore connue.

Dans le cadre de ce partenariat avec le Louvre qui possède « la plus riche collection patrimoniale nationale » il y aura des prêts d’œuvres mais aussi des dépôts pour plusieurs années, notamment des sculptures. « Le Louvre n’est pas qu’un musée parisien, il a une vocation nationale », souligne Fabien Robert.

Comme dans tout partenariat de ce type c’est l’organisateur de l’exposition, donc ici la Ville de Bordeaux, qui prend en charge les frais de location et les assurances pour l’acheminement des œuvres, tandis que le Louvre fixe un cahier des charges. « Il faut voir que l’on a accès à des pièces qui ne sont pas forcément prêtées, c’est un partenariat stratégique », conclut l’adjoint à la culture.