Bordeaux : « La Cité du vin est devenue comme la tour Eiffel »

TOURISME Avec 421.000 visiteurs accueillis en 2018, la Cité du vin se hisse dans le top 5 des sites touristiques les plus fréquentés de Nouvelle-Aquitaine…

Mickaël Bosredon

— 

La Cité du vin à Bordeaux.
La Cité du vin à Bordeaux. — M.Bosredon/20Minutes
  • Deux ans et demi après son inauguration, la Cité du vin à Bordeaux est devenu un site touristique prisé.
  • La part des visiteurs étrangers est en hausse et atteint 38 %.
  • La Cité vise désormais 450.000 visiteurs annuels.
  • Sa prochaine grande exposition sera consacrée au verre et débutera le 15 mars.

Deux ans et demi après son inauguration, la Cité du Vin à Bordeaux s’est imposée comme un site touristique incontournable de Nouvelle-Aquitaine. « Une donnée que je trouve révélatrice, est que nous sommes le troisième site le plus instagrammé de Bordeaux, derrière le miroir d'eau et la place de la Comédie » pointe Solène Jaboulet, directrice marketing et communication.

Concernant la fréquentation, la Cité du vin a terminé l’année 2018 avec 421.000 visiteurs. C’est, de loin, le site le plus couru de Bordeaux, puisque les autres musées les plus visités en 2018 sont Cap Sciences avec 178.000 visiteurs, le musée d’Aquitaine avec 151.000 visiteurs et la base sous-marine avec 117.000 visiteurs.

La part des visiteurs étrangers en hausse de 22 %

A l'échelle régionale, derrière les mastodontes que sont le Futuroscope et ses deux millions de visiteurs annuels, l’aquarium de La Rochelle qui tourne autour des 800.000 visiteurs, et le zoo de La Palmyre (autour de 600.000 visiteurs), la Cité du vin se hisse directement dans le top 5 des sites touristiques. Elle serait derrière la citadelle de Blaye, qui aurait battu des records de fréquentation en 2018 avec 460.000 entrées, mais devance Lascaux IV en Dordogne, ouvert en décembre 2016, et qui a terminé l’année 2018 avec 380.000 entrées contre 500.000 la première année, ou encore  la Cité de la BD d'Angoulême qui a flirté avec les 200.000 visiteurs l’an passé.

Une particularité de la Cité du vin est qu’elle accueille avant tout des visiteurs étrangers : 38 % de son public est composé d’internationaux, 35 % de Français, 17 % de Bordelais ou de métropolitains et 10 % d’excursionnistes (vivant à 2h de Bordeaux). « La part des étrangers est en hausse de 22 % et elle est amenée à croître encore, au regard de l’importance que prend la Cité du Vin au niveau international, et par le biais d’ouvertures de lignes aériennes vers l’étranger, poursuit Solène Jaboulet. La Cité du vin devient quasiment incontournable dans le parcours des visiteurs étrangers, un peu comme la tour Eiffel à Paris. »

« Un vrai lieu de vie »

La directrice marketing se dit « satisfaite » de cette année 2018 car, même si l’objectif affiché de la Cité du vin est d’atteindre, voire de dépasser, les 450.000 visiteurs, elle assure que l’année dernière a été marquée par plusieurs événements qui ont cassé la dynamique de l’établissement : « Les grèves, la Coupe du Monde de foot, le temps exceptionnel que l’on a connu dans la région durant l’été, et enfin les perturbations de fin d’année dues aux “Gilets Jaunes”. »

Enfin, même si elle s’attend « à une baisse tout à fait naturelle de visiteurs bordelais », Solène Jaboulet insiste sur le rôle de proximité qu’entend jouer la Cité du vin. « Nous sommes un vrai lieu de vie, avec une programmation hebdomadaire – ateliers, dégustations, débats… – qui attire beaucoup de monde, et nos expositions sont des moments forts de la saison culturelle bordelaise. »

La prochaine grande expo s’intitulera « Renversant, quand art et design s’emparent du verre », et sera consacrée aux objets en verre produits par des artistes de renommée internationale (Philippe Starck, Hubert Le Gall, Arik Levy…) Elle aura lieu du 15 mars au 30 juin.