VIDEO. «Gilets jaunes» à Bordeaux: Un vidéaste blessé par la police lors de la manifestation de samedi

FAITS DIVERS Un documentariste de 33 ans a reçu un tir de lanceur de balles de défense (LBD) qui lui a fracturé une côte. Il témoigne de ce qui lui est arrivé dans un texte…

E.P.

— 

Un vidéaste a été blessé par un tir de LBD. Credit:SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA/1901121918
Un vidéaste a été blessé par un tir de LBD. Credit:SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA/1901121918 — SIPA

Mathieu Staub est un documentariste de 33 ans qui a couvert, caméra au poing, la manifestation des « gilets jaunes » samedi dernier, à Bordeaux. Alors qu’il filme les débordements entre manifestants et forces de l’ordre sur la place Jean Moulin dans la soirée, il est atteint par un tir de lanceur de balles de défense (LBD) et se retrouve avec une fracture de la côte.

Juste avant, il explique à nos confrères de la Charente Libre qu’il avait capté des images montrant qu’un jeune homme de 23 ans était visé à la tête par un policier et qu’il a été éborgné.

Le vidéaste était en train de filmer au moment où il a été blessé et a diffusé les images sur Facebook. Sa vidéo avait été visionnée plus de 12.000 fois ce mardi midi. Dans un texte qu’il a écrit, il commente : « voilà ce qui arrive aux personnes qui documentent les manifestations. Pas de chance ? Trop près ? Je ne veux pas rentrer dans le débat pro "gilets jaunes" ou pro forces de l’ordre. Ce qui est certain, c’est que je ne suis pas armé, que je n’ai pas de gilet jaune, j’ai juste une caméra. » Il y invite le président à une « réponse politique » plutôt qu’à une escalade dans la répression.