Classé, déclassé, la semaine vue de Bordeaux

Pauline Boyer

— 

Projet du futur pont Bacalan-Bastide.
Projet du futur pont Bacalan-Bastide. — DR
UNESCO
Bordeaux a eu chaud

Déclassé? Le comité du patrimoine mondial, réuni à Québec, a prévenu dimanche : attention aux ponts de Bordeaux! Ou le label saute. La destruction du pont du Pertuis, aux Bassins à flot et la menace qui pèse sur la passerelle Eiffel ont plus qu’agacé les responsables de l’Unesco. Sans compter le projet d’immense pont Bacalan-Bastide qui ne rentre visiblement pas dans les critères du prestigieux label. En clair, la ville de Bordeaux est placée sous «suivi renforcé», et a un an de sursis pour préserver son classement. Un an pour trouver une solution de réhabilitation pour la passerelle. Quelques mois seulement pour fournir un rapport sur l’impact environnemental et visuel du pont Bacalan-Bastide. Bordeaux patrimoine mondial confirmé, ou «site en péril»? Suspense…

UNESCO
Blaye s’embrase

Classé ! Bordeaux pleure, Blaye rit. C’est lundi soir que le même comité du patrimoine mondial a annoncé le classement des sites Vauban, avec parmi eux la citadelle de Blaye, le fort Pâté et le fort Médoc. Ce label décerné au «verrou de l’estuaire» ouvre de belles perspectives économiques et touristiques pour la région. Une bien bonne nouvelle que les habitants ont fêtée tout le week-end, en marge du Jumping international de Blaye (qui se termine aujourd’hui lundi). Et surtout vendredi soir, lorsque la porte royale et les remparts de la citadelle se sont embrasés. Et pour renforcer les liens avec les «voisines» classées Unesco, Bordeaux et Saint-Emilion, les élus ont signé la charte de partenariat «Unesco-terroirs», pour mettre en commun les réseaux et les compétences autour de ce fameux label. Qui devrait donc faire couler encore beaucoup d’encre.

VINS

Les Saint-Emilion ne savent plus sur quel pied danser

Reclassés! Alors, les Saint-Emilion, grands crus ou pas grands crus? Le 1er juillet dernier, mauvaise nouvelle, le tribunal administratif de Bordeaux annulait le classement des grands crus de l’appellation saint-émilion 2006, qui avait «méconnu le principe d’égalité de traitement entre les candidats». Bonne nouvelle, jeudi, c’est le Sénat qui s’en mêle, en autorisant les millésimes 2006-2009 à inscrire «grand cru» sur leur étiquette. Du coup, le précédent classement, datant de 1996, est rétabli, «jusqu’à l’intervention d’un nouveau classement». Le «vide juridique» est comblé. Les châteaux concernés aussi.

POLITIQUE

Suspense à Saint-Jean d’Illac

Refus d’être déclassé ! Le maire UMP de Saint-Jean d’Illac Hervé Seyre a annoncé vendredi son choix de faire appel de la décision du tribunal administratif du 11 juin, qui annulait le résultat de l’élection municipale du 9 mars. L’opposant PS, Jacques Fergeau, avait demandé un recours : au matin des élections, les mots «menteurs» et «tricheurs» avaient été découverts sur les affiches du socialiste, qui, quelques heures plus tard, perdait l’élection de onze petites voix… Alors Hervé Seyve ou Jacques Fergeau? Le Conseil d’Etat a six mois pour donner le nouveau classement.