Nouvelle-Aquitaine: La Région double son aide au permis pour les jeunes diplômés de la formation professionnelle

MOBILITE Le conseil régional de la Nouvelle Aquitaine a voté fin octobre en faveur d’une augmentation significative de l’aide pour le permis B...

Elsa Provenzano

— 

Il n'est pas nécessaire de passer une visite médicale pour obtenir le nouveau permis de conduire à puce.
Il n'est pas nécessaire de passer une visite médicale pour obtenir le nouveau permis de conduire à puce. — GELEBART/20 MINUTES/SIPA
  • La Région augmente son aide destinée aux jeunes en difficulté qui passent le permis. Elle passe de 600 à 1.125 euros en moyenne. 
  • L'institution estime que c'est un moyen d'agir sur un des freins à l'accès à l'emploi des jeunes. 

Consciente de l’augmentation du prix du permis de conduire, la Région Nouvelle Aquitaine vient de mettre en place un renforcement de son aide régionale pour les 17-25 ans diplômés de la formation professionnelle (apprentissage et enseignement professionnel) qui passent le permis.

Elle passe de 600 euros à 1.125 euros en moyenne et doit permettre aux jeunes issus des foyers les plus précaires d’accéder plus facilement à l’emploi. Le coût moyen pour l’obtention d’un permis de conduire est évalué entre 1.500 et 1.800 euros.

Aider à l’insertion des moins de 25 ans

La Région estime que le permis joue un rôle clé dans la recherche d’emploi, en s’appuyant notamment sur un rapport de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), de janvier 2017, relatif à l’insertion professionnelle des jeunes.

« A diplôme égal, les taux d’emploi des jeunes sans permis sont inférieurs aux taux d’emploi des jeunes avec permis. Sept mois après la fin de leurs études, 45 % des jeunes diplômés de CAP qui ont le permis de conduire sont en emploi contre 19 % de ceux qui n’ont pas le permis », relève l’institution régionale. Le permis s’impose comme une condition nécessaire, mais non suffisante, pour décrocher un poste.

« C’est quelque chose de connu maintenant qu’un diplôme professionnel, s’il n’est pas valorisé par un emploi rapidement il perd de sa valeur, pointe Jean-Louis Nembrini, vice-président de la Région en charge de l’éducation. L’absence de permis est un élément bloquant, en particulier en zone rurale ». Le montant de l’aide est à présent calculé en fonction des ressources (de 400 euros à 1 200 euros) et le plafond de ressources éligible a été réévalué et va jusqu’à 15 000 euros par part fiscale. La demande peut s'effectuer en ligne sur le site du conseil régional.

10.700 jeunes, éligibles sous conditions de ressources

Sur la période 2017-2018, ce sont près de 10.700 jeunes, éligibles sous conditions de ressources, qui ont bénéficié du dispositif pour un montant d’aides de la Région de 11,5 millions d’euros. La Région a mis en place cette subvention depuis novembre 2016 et entend accompagner davantage de jeunes diplômés ou en cours d’insertion.

L’augmentation du montant de l’aide et l’assouplissement des critères d’attribution devraient permettre de venir en aide à davantage de jeunes, notamment dans les milieux ruraux où la voiture est indispensable.