VIDEO. Bordeaux: Dans le périmètre Euratlantique, des projets culturels à foison

EQUIPEMENTS La grande opération d’aménagement urbaine Euratlantique à Bordeaux prévoit aussi de nombreuses structures consacrées à l’art et la culture…

Mickaël Bosredon et Elsa Provenzano

— 

Une terrasse de 800m2 agrémentée d'oeuvres sera ouverte au public sur le toit de la future MECA (Maison de l'économie créative et de la culture) en Aquitaine
Une terrasse de 800m2 agrémentée d'oeuvres sera ouverte au public sur le toit de la future MECA (Maison de l'économie créative et de la culture) en Aquitaine — Agence BIG
  • Un musée s’installera dans la halle Gattebourse.
  • La rue Charles-Domercq qui mène jusqu’à la gare sera agrémentée d’œuvres d’art.
  • La salle parisienne La Bellevilloise ouvrira sur la rive droite une structure sur le même modèle.

Quand on pense à Euratlantique, on pense tours, bureaux, quartiers… Mais assez peu culture. Pourtant, les projets à caractère artistique au sein de ce vaste programme d’aménagement urbain de 730 hectares, qui se déploie autour de la gare et jusque sur la rive droite, sont très nombreux. 20 Minutes propose d’en faire le tour.

Un musée dans la halle Gattebourse

L'idée d'installer un musée dans cette ancienne halle ferroviaire située dans le jardin de l’Ars, est acquise. Selon Stephan de Faÿ, directeur général d'Euratlantique, le projet serait même très avancé. « Il s’agit d’un projet de 60 millions d’euros d’investissement privé, et le tour de table au niveau des investisseurs est en train d’être bouclé. » La thématique serait « les industries créatives » lance de manière énigmatique Stephan de Faÿ. « Il y a plusieurs pistes, ajoute pour sa part Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux en charge de la culture, mais ce type de fondation porte généralement sur les arts visuels, la vidéo, les arts plastiques. »

En revanche, pas un mot sur l’investisseur qui souhaite garder pour l’instant l’anonymat, et qui ne veut surtout pas que son projet fuite, puisque l’idée serait unique en France. Sur l’aménagement du site, Stephan de Faÿ confirme que le projet se fera dans la halle Gattebourse, qui sera réhabilitée, mais annonce aussi qu’un bâtiment neuf « lui fera face » pour permettre au projet « de se déployer pleinement ».

La Meca

La Maison de l'économie créative d'Aquitaine ouvrira en juin 2019. L’imposante arche réalisée par l'agence d'architecture BIG sur le quai de Paludate, sera sans conteste le signal architectural fort d’Euratlantique, comme la Cité du Vin peut l’être du côté des Bassins à Flot.

Ce projet de la région Nouvelle Aquitaine réunira plusieurs agences culturelles régionales, dont le Frac (Fonds régional d’art contemporain), et si le bâtiment sera avant tout un outil de travail pour ces agences, il sera aussi ouvert au grand public et proposera des expositions. Il est ainsi prévu une terrasse agrémentée d’œuvres d’art.

Une rue des arts entre la gare et la Meca

Une rue entière consacrée à l’art, pour faire le lien entre la gare Saint-Jean et la Meca ? C’est en tout cas ce qu’annonce Stephan de Faÿ. Une information confirmée par Fabien Robert. « Rue Charles-Domercq le projet serait d’inaugurer d’ici à l’été 2019 un parcours artistique, avec des œuvres ou des interventions artistiques dans l’espace public. Un appel à candidatures a été lancé. On serait certainement sur de la sculpture, de la peinture murale, peut-être du numérique et de la projection. » Ce projet est porté par le fonds créatif Cré'Atlantique lancé par Euratlantique et le groupe Bernard.

Le pôle d’enseignement supérieur de musique et de danse

Le déménagement du pôle d’enseignement supérieur de musique et de danse se ferait dans un bâtiment neuf en face de la Meca. « C’est l’école qui forme les professeurs de musique et de danse et les futurs professionnels. Le bâtiment comporterait des salles de cours et un auditorium… Ce serait un petit écrin supplémentaire », se réjouit Fabien Robert.

Le théâtre de la Manufacture Atlantique

Installé sur les boulevards dans une ancienne manufacture de chaussures, le théâtre de la Manufacture Atlantique a fusionné récemment avec le centre départemental de développement chorégraphique, auparavant installé à Artigues. « Le propriétaire a vendu le théâtre et le terrain autour à un aménageur, qui va réaliser des logements et faire des travaux dans le théâtre, que la ville va acquérir d’ici à 2020-2021, quand les travaux seront terminés, annonce Fabien Robert. C’est une très bonne opération pour nous car cela va nous permettre de sécuriser ce théâtre, et c’est Euratlantique qui a aidé à boucler le projet. »

La renaissance du Comptoir du Jazz

« Au-delà de ces grandes structures, on a un travail plus fin avec les acteurs du territoire, insiste Stephan de Faÿ. La culture, ce n’est pas que du gros machin. » Ainsi, Euratlantique est entré en discussions avec le propriétaire historique du Comptoir du Jazz, pour qu’il rouvre son club fermé depuis peu, après plusieurs années de rebondissements. « Le Comptoir du Jazz va renaître quai de Paludate, confirme Stephan de Faÿ. Son propriétaire historique est en train de refaire un tout petit bâtiment – dans l’esprit de l’Ibaïa Café quai des Chartrons – entre la Caisse d’Epargne et la Meca. » Le secteur Euratlantique, « c’est aussi plein de petits projets avec des collectifs artistiques, comme Monts et Merveilles, ou L'Orangeade qui a animé l’été dernier une vingtaine de soirées électro dans le parc aux Angéliques, manifestation qui a été une formidable réussite », ajoute Fabien Robert.

Projet de grande place publique dans le futur quartier du Belvédère, dans le périmètre Euratlantique à Bordeaux
Projet de grande place publique dans le futur quartier du Belvédère, dans le périmètre Euratlantique à Bordeaux - GGau-A2studio

La Bellevilloise s’installera rive droite

Enfin, il y a ce projet de La Bellevilloise, ce célèbre café-restaurant parisien qui propose une très riche programmation culturelle hétéroclite, qui viendra ouvrir une salle sur la rive droite, dans le futur quartier Belvédère. « On sera sur le même concept qu’à Paris, avec peut-être une partie concert plus grande », indique Fabien Robert.