Bordeaux: Le Shake Well Festival réunit une centaine de graffeurs pendant trois jours

STREET ART La troisième édition de ce festival de graffitis se tient vendredi, samedi et dimanche sur le domaine universitaire de Bordeaux à Pessac...

Mickaël Bosredon

— 

Le Shake Well est un festival international de graffiti qui se tient chaque année depuis 2016 sur la métropole bordelaise.
Le Shake Well est un festival international de graffiti qui se tient chaque année depuis 2016 sur la métropole bordelaise. — Christophe Pit
  • Une centaine de graffeurs issus de 15 nationalités différentes sont attendus durant ces trois journées.
  • Les deux premières éditions avaient eu lieu aux Bassins à Flot puis à Darwin.
  • Ce festival gratuit est basé sur l'échange entre le grand public et les artistes.

La première édition, en 2016, avait marqué les esprits. Quelque 150 graffeurs du monde entier avaient investi le quartier des Bassins à Flot à Bordeaux, pour s’emparer de 6.500 m2 de murs en friche, jusqu’à l’intérieur du site de l'ancienne usine Lesieur, durant tout un week-end. Le quartier en avait été métamorphosé.

Street Art aux Bassins à Flot à Bordeaux
Street Art aux Bassins à Flot à Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes
Le quartier des Bassins à Flot, quartier historique de sgraffeurs bordelais, avait fait l'objet d'un festival de graff.
Le quartier des Bassins à Flot, quartier historique de sgraffeurs bordelais, avait fait l'objet d'un festival de graff. - M.Bosredon/20Minutes

Les bâtiments concernés sont depuis tombés. Mais le Shake Well Festival était né. Après une confirmation l’an passé sur le site de la caserne Niel à Darwin, il entend maintenant s’inscrire dans la durée. Cette année, il prend possession du campus universitaire de Pessac, où une petite centaine de graffeurs venus de 15 nationalités différentes, vont poser leurs valises les 14, 15 et 16 septembre.

Des murs de 10 à 15 m de haut

« Nous mettons à leur disposition sept murs de 10 à 15 mètres de haut, ce qui va nécessiter l’installation de nacelles, explique Romain Cochet-Grasset, membre du collectif de graffeurs 3GC à l’origine du festival. Notre difficulté aujourd’hui est de trouver des murs d’envergure. C’est pourquoi cette année il y aura aussi des structures en bois de 2,8 m sur 5 m. »

Affiche de la troisième édition du Shake Well Festival, les 14,15 et 16 septembre 2018 à Pessac.

Romain Cochet-Grasset insiste sur la « passion » qui anime les membres de l’association et son « armée de bénévoles. » Sur la motivation des graffeurs qui se déplacent tous sur Bordeaux gratuitement, y compris… un Brésilien et un Thaïlandais. « On fait jouer notre réseau pour les accueillir du mieux possible » sourit le graffeur bordelais.

Une énergie mise entièrement au service du graffiti, que l’association du Shake Well veut replacer au centre de la scène artistique bordelaise. Romain Cochet-Grasset analyse :

« Bordeaux a été très active il y a vingt ans, mais ensuite le mouvement s’est essoufflé, comparé à des villes comme Perpignan et Nantes. Depuis trois ans cela redémarre. »

Concerts, village d’artisans et ateliers pour les enfants

Ce week-end, l’accent sera mis sur les illustrateurs, qui seront très représentés parmi les artistes présents. « Il existe deux grands mouvements dans le street art, avec l’école du lettrage et celle du personnage », rappelle l’artiste bordelais.

Après les Bassins à Flot et Darwin, le Shake Well Festival se tiendra en 2018 sur le domaine universitaire de Pessac.
Après les Bassins à Flot et Darwin, le Shake Well Festival se tiendra en 2018 sur le domaine universitaire de Pessac. - Shake Well

Le public est évidemment attendu nombreux à cet événement. D’autant que tout est gratuit, et que plusieurs animations - concerts, village d’artisans… - accompagneront les performances. Des ateliers pour les enfants et les ados seront aussi proposés. « Ce qui est surtout différent dans ce festival, c’est la possibilité de suivre la création d’une œuvre du début à la fin, et de pouvoir échanger avec les artistes », insiste Romain Cochet-Grasset.

Festival international de graffiti sur la métropole bordelaise, le Shake Well attire chaque année une centaine de graffeurs de différentes nationalités.
Festival international de graffiti sur la métropole bordelaise, le Shake Well attire chaque année une centaine de graffeurs de différentes nationalités. - Christophe Pit

Rendez-vous sur le domaine universitaire de Bordeaux-Montaigne à Pessac (19, esplanade des Antilles), vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10 h à 21 h.

>> A lire aussi : Bordeaux: Une nouvelle saison street art s'ouvre cet été