Bordeaux: Une série TV chinoise qui vise les 80 millions de spectateurs en tournage

CINEMA Une série télévisée chinoise « Crocodile and Toothpick Bird » (le Crocodile et le pluvian) est en tournage à Bordeaux pour deux mois. Portée par deux stars chinoises, elle est le signe d’une attractivité grandissante de la ville comme décor de cinéma…

Elsa Provenzano

— 

L'équipe de tournage de la série chinoise a été reçue à la mairie de Bordeaux. Lancer le diaporama
L'équipe de tournage de la série chinoise a été reçue à la mairie de Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Une série télévisée chinoise portée par deux stars chinoises est en tournage à Bordeaux pour deux mois.
  • Les élus locaux attendent de la série, qui vise 80 millions de téléspectateurs, une promotion de la ville et une attractivité renforcée auprès des touristes et étudiants chinois.

La ville de Bordeaux a déroulé le tapis rouge ce jeudi soir pour recevoir l’équipe de la série télévisée chinoise « Crocodile and Toothpick Bird » (le Crocodile et le pluvian) qui a prévu de tourner 20 de ses 50 épisodes dans un décor bordelais. Le tournage a commencé depuis dix jours et devrait durer deux mois au total.

Le maire de Bordeaux et ses adjoints ont reçu l'équipe de la série chinoise.
Le maire de Bordeaux et ses adjoints ont reçu l'équipe de la série chinoise. - E.Provenzano / 20 Minutes

Deux stars chinoises Chen Bolin et Zhang Tian Ai, incarnent les héros de cette comédie romantique : des étudiants surdoués qui étudient en France dans une université de renom. Une équipe d’environ 150 personnes dont une cinquantaine de Français a investi la capitale girondine pour ce projet.

Une diffusion sur la plus grande chaîne commerciale de Chine

« Le nombre de tournages accueillis à Bordeaux est en augmentation, surtout depuis quelques années, souligne Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture. C’est un des plus grands tournages que nous accueillons dans notre ville. » La série promet d’être un outil de promotion efficace puisqu’elle sera diffusée à l’automne 2019 sur Hunan TV, la plus grande chaîne commerciale chinoise et espère toucher 80 millions de téléspectateurs.

Les deux acteurs principaux de la série chinoise en tournage à Bordeaux, reçus par Alain Juppé à l'hôtel de ville.
Les deux acteurs principaux de la série chinoise en tournage à Bordeaux, reçus par Alain Juppé à l'hôtel de ville. - UGO AMEZ/SIPA

Et Alain Juppé ne cache pas son ambition : « la ville pourrait se faire connaître et apprécier d’un nombre croissant de chinois ». Le maire a demandé à ses services de faciliter la tâche de l’équipe de tournage qui est accueillie gracieusement dans les rues de Bordeaux pour son projet. Près de 4.000 étudiants chinois sont déjà installés à Bordeaux et la mairie souhaiterait en attirer encore plus.

Les producteurs, réalisateurs et acteurs de la série n’ont pas tari d’éloge sur la ville, saluant en particulier son architecture et son vin​, mais ont qualifié d’inattendue une question sur le budget de la série. Le producteur chargé de répondre a botté en touche, répliquant qu’il pouvait donner son âge si la journaliste le souhaitait mais pas cette information.

>> A lire aussi : Bordeaux: «Les Feux de l'Amour» version chinoise en tournage dans le centre-ville

>> A lire aussi : Bordeaux: Une dizaine de châteaux appartenant à un homme d'affaires chinois saisis

>> A lire aussi : Bordeaux : Quelque 140 propriétés viticoles appartiennent à des investisseurs chinois