Arcachon: Comment mieux desservir le bassin? Une enquête publique est ouverte

CIRCULATION Il s'agit de la dernière étape de consultation avant le lancement des travaux...

Mickaël Bosredon

— 

Arcachon, 18 avril 2013. - La ville d'Arcachon et son port de plaisance, vus du ciel. - Photo : Sebastien Ortola
Arcachon, 18 avril 2013. - La ville d'Arcachon et son port de plaisance, vus du ciel. - Photo : Sebastien Ortola — S. Ortola / 20 Minutes

L’enquête publique relative à l’amélioration de la desserte du bassin d’Arcachon sud par l’axe A660/RN250 s’ouvre ce lundi, et durera jusqu’au 20 septembre. Il s’agit de la dernière étape de consultation publique avant les travaux. « Elle permettra à chacun de s’informer sur la nature de l’aménagement projeté et de formuler des observations sur les éléments présentés », indique la préfecture de la Gironde.

L’aménagement prévoit notamment le remplacement des giratoires de Césarée et de la Hume par des échangeurs dénivelés ; la mise à 2x2 voies de la RN250 entre La Hume et le giratoire de Bisserié réaménagé ; enfin, la création d’un demi-carrefour pour un accès direct entre la RN250 et l’avenue Pierre et Marie Curie.

Rond-Point La Hume sur le bassin d'Arcachon.
Rond-Point La Hume sur le bassin d'Arcachon. - mairie de la Teste-de-Buch.

Le montant de ces travaux est estimé à 55 millions d’euros. Ils seront financés par la Communauté d'agglomération du bassin d'Arcachon sud (Cobas). Le lancement du chantier devrait débuter dès 2019 sur La Teste, avec le doublement de la voie entre le rond-point de la Hume et celui de Bisserié.

« Améliorer nos conditions de vie au quotidien »

L’objectif est d’améliorer la circulation sur cet axe, fréquenté par quelque 30.000 véhicules par jour en moyenne, chiffre qui explose durant la période estivale. « Il est indispensable que nos infrastructures soient dimensionnées correctement pour accompagner le développement économique de notre bassin de vie mais aussi pour améliorer nos conditions de vie au quotidien », explique ainsi Marie-Hélène Des Esgaulx, présidente de la Cobas.

Le dossier sera consultable en mairie de Gujan-Mestras et en mairie de La Teste-de-Buch. Il sera également accessible sur les sites gironde.gouv.fr ou registre.numerique.fr/dessertes.gironde.