Bordeaux: Vidéo-verbalisation sur le pont de Pierre? Une nouvelle étude avant toute décision définitive

CIRCULATION Entre 200 à 300 automobilistes ne respectent pas l’interdiction de circulation chaque semaine…

Clément Carpentier

— 

Le 5 juillet 2018: Le pont de Pierre restera définitivement consacré aux modes doux, a décidé la métropole
Le 5 juillet 2018: Le pont de Pierre restera définitivement consacré aux modes doux, a décidé la métropole — E.Provenzano/20Minutes
  • La mairie va effectuer une nouvelle étude dans les prochaines semaines avant de prendre une décision définitive.
  • En cas de mise en place de la vidéo-verbalisation, c’est 135 euros d’amende et un retrait de quatre points sur le permis.

Nouvel épisode sur le sujet de la circulation du pont de Pierre. La mairie envisagerait de mettre en place la vidéo-verbalisation sur l’ouvrage, interdit aux voitures et motos, à son entrée selon France Bleu Gironde. Si c’est « une idée bien avancée, elle n’est pas encore entérinée », nuance un proche du dossier à 20 Minutes.

Une nouvelle étude de la mairie

La ville de Bordeaux va effectuer une nouvelle étude dans les prochaines semaines avant de décider de sa mise en place. L’objectif sera d’observer combien d’automobilistes fraudent et passent outre l’interdiction. Aujourd’hui, ils seraient entre 200 et 300 chaque semaine. « On veut vérifier si ce sont (juste) des vacanciers ou des personnes de passage dans la ville qui se trompent de route, ou s’il y a vraiment des abus », ajoute la mairie.

Selon les conclusions de cette étude, Alain Juppé décidera alors ou non de mettre en place la vidéo-verbalisation. Tout est prêt pour une telle éventualité. L’arrêté a été validé par la préfecture et des caméras sont déjà installées à proximité du pont de Pierre. La décision sera prise fin septembre-début octobre, sans qu'il y ait besoin de la confirmer par un vote en conseil municipal.

Une amende et un retrait de quatre points sur le permis

En cas de mise en place de cette vidéo-verbalisation, la plaque d’immatriculation sera relevée et l’amende envoyée chez l’automobiliste. Une amende qui devrait être d’environ 100 euros comme lors du non-respect d’un sens interdit (135 euros l’amende, 375 euros la majoration), assortie surtout un retrait de quatre points sur le permis.

>> A lire aussi : Bordeaux: Tollé contre la mise en place de feux bicolores pour réguler la rocade

>> A lire aussi : Fermeture du pont de pierre à Bordeaux: «Une décision qui ne bénéficie qu'à une seule catégorie d'usagers»

>> A lire aussi : Bordeaux: «Il faut réouvrir le pont de Pierre aux voitures, en attendant le pont Simone-Veil»