Bordeaux: Tollé contre la mise en place de feux bicolores pour réguler la rocade

CIRCULATION «20 Minutes» a demandé à ses internautes ce qu'ils pensent du dispositif de feux qui va être installé sur certaines bretelles d'accès à la rocade bordelaise. Le mécontentement est unanime...

Mickaël Bosredon

— 

Bordeaux, rocade, 13 septembre 2011. Rocade bordelaise et bouchons. Embouteillage. - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, rocade, 13 septembre 2011. Rocade bordelaise et bouchons. Embouteillage. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES
  • La préfecture a annoncé vendredi la mise en place de feux bicolores sur certaines bretelles, dans le but de « permettre une plus grande fluidité du trafic sur la rocade aux heures de pointe. »
  • Plusieurs utilisateurs de la rocade craignent que cela n'aggrave la situation, en créant de bouchons en amont.
  • Pour beaucoup, la solution passe par une restriction d'accès des poids-lourds, et la construction d'un grand contournement.

Des feux (bicolores) sur certaines bretelles d’accès à la rocade bordelaise ? L’annonce de l’expérimentation de ce dispositif a été faite vendredi par la préfecture de la Gironde, et commencera dès ce mardi. Après ces tests, une première phase entrera en service avant la fin du mois de juillet sur les trois bretelles d’entrées extérieures des échangeurs 24 et 25, avant un déploiement complet sur les autres bretelles (16, 17, 18, 20 et 26) prévu pour fin 2018.

20 Minutes a demandé aux lecteurs ce qu'ils pensaient de cette initiative. Et les réponses sont… unanimes. « C’est n’importe quoi ! » est certainement celle qui revient le plus souvent, et celle qui résume le mieux la pensée des internautes qui se sont exprimés.

60 % des bretelles d’accès de la rocade Est et Sud concernées

Pourquoi est-ce n’importe quoi ? « Ben comme ça, ça va bouchonner en ville… et ceux qui ne sont pas concernés par la rocade seront quand même bloqués… », développe Sissi LaFamille. « Ça bouchera en amont de la rocade sur les bretelles et les communes avoisinantes », confirme Luc Chauvet. « Ça va boucher les accès, donc toute la ville. Dingue », renchérit Ludo Nissac.

Plusieurs internautes rappellent au passage que ce n’est pas tout à fait une nouveauté, et que des expérimentations de ce type sur la rocade bordelaise ont déjà été menées, « sans succès » estiment la plupart d’entre eux. Il n’y a en tout cas jamais eu de système de feux concernant 17 bretelles d’accès, soit 60 % des bretelles d’accès de la rocade Est et Sud.

« Interdire le transit des poids lourds aux heures de pointe »

Alors, que faudrait-il faire ? « Pourquoi ne pas interdire le transit des poids lourds par la rocade aux heures de pointe ? Avant enfin de penser au grand contournement… », lance Ka San. C’est effectivement l’une des propositions qui revient le plus souvent. « Au lieu de mettre des feux ils feraient mieux tous de réfléchir au contournement de Bordeaux pour ceux qui ne font que transiter. Ainsi on pourrait aller bosser plus facilement. Et rentrer sans passer une plombe dans les bouchons !!! », renchérit Nath Alasaolution. « Interdire la circulation aux camions sur la rocade le jour… Voilà la solution », tranche François Mauvignant.

VicAnge TJ va encore plus loin : « Moi j’ai une idée simple : qu’ils dévient les flux Nord Sud et Sud Nord (…) Si ces flux passaient ailleurs que par la rocade, ça l’aérerait pas mal déjà. Sauf qu’il faudrait passer dans les vignes et que personne n’ose le faire… »

Rappelons que selon la préfecture, « la régulation d’accès permet de fiabiliser les trajets dans l’agglomération et donc un gain de temps pour les usagers. Ce gain est estimé à partir du retour d’expérience qui a déjà eu lieu à Paris, Nantes et Grenoble ainsi qu’à partir de modèles numériques de simulations. »

>> A lire aussi : Fermeture du pont de pierre à Bordeaux: «Une décision qui ne bénéficie qu'à une seule catégorie d'usagers»