VIDEO. Bordeaux: Plusieurs projets commerciaux du futur quartier Belvédère retoqués

URBANISME La commission départementale d’aménagement commercial a émis un avis défavorable concernant plus de 4.000 m2 de commerces projetés dans ce quartier, qui doit voir le jour sur la rive droite de Bordeaux…

Mickaël Bosredon

— 

Projet de grande place publique dans le futur quartier du Belvédère, dans le périmètre Euratlantique à Bordeaux
Projet de grande place publique dans le futur quartier du Belvédère, dans le périmètre Euratlantique à Bordeaux — GGau-A2studio
  • Le quartier Belvédère est un immense projet urbanistique qui doit voir le jour au niveau de la tête du pont Saint-Jean, sur la rive droite de Bordeaux.
  • Ce refus de la CDAC ne remet absolument pas en cause le projet, assure Euratlantique.
  • La commercialisation des logements est, elle, en train de démarrer.

La commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) s’est prononcée il y a quelques jours sur l’aménagement du futur quartier Belvédère à Bordeaux. Il s’agit d’un des nombreux quartiers du vaste projet Euratlantique, situé au débouché du pont Saint-Jean, sur la rive droite de Bordeaux.

Le projet comprend notamment un ensemble commercial d’une surface de vente totale de 6.065 m², qui sera situé sur la future place centrale du quartier, et décomposé en plusieurs îlots. Et, surprise, deux d’entre eux ont été retoqués par la CDAC. Il s’agit de l’îlot E1, composé d’une surface de vente de 1.268 m², et censé accueillir une moyenne surface non-alimentaire de 1.081 m² et une boutique de 187 m², et l’îlot EB1 d’une surface de vente de 2.903 m² qui accueillera une moyenne surface alimentaire de 2.500 m² et trois boutiques de 403 m².

Un projet pas remis en cause

Les autres îlots, composés pour l’un d’une surface de vente de 105 m2, et pour l’autre de 349 m2, ont reçu en revanche un avis favorable de la commission. Il s’agit essentiellement de commerces de proximité. Rappelons que cette commission est composée de 11 membres : 7 élus locaux et 4 personnalités qualifiées en matière de consommation et d’aménagement du territoire.

Image de synthèse du projet d'aménagement du quartier Belvédère, sur la rive droite de la Garonne à Bordeaux
Image de synthèse du projet d'aménagement du quartier Belvédère, sur la rive droite de la Garonne à Bordeaux - TVK Architectures

Contacté par 20 Minutes, le groupement Altarea-Cogedim-Nexity-Pitch Promotion, qui porte le projet du quartier Belvédère, s’est refusé à tout commentaire. Idem du côté de la mairie de Bordeaux.

Seul l’établissement public d’aménagement Euratlantique a bien voulu répondre à nos questions. Et l’EPA ne se montre pas inquiet outre mesure. « Le refus porte sur un seul des îlots, donc cela ne remet absolument pas en cause le projet. De plus, il est motivé en raison d’un dossier incomplet, donc le groupement Belvédère a maintenant deux options : soit redéposer un nouveau dossier, soit faire appel et aller devant la commission nationale. Il s’agit d’un aléa, propre à n’importe quel projet urbanistique. »

Logements, bureaux, hôtels et espaces verts

En attendant, la « maison du Belvédère », chargée notamment de commercialiser les logements de ce futur quartier de la ZAC Garonne-Eiffel, à cheval sur Bordeaux et Floirac, a été installée en tête du pont. Le quartier comptera à l’arrivée plus de 900 logements, plusieurs ensembles commerciaux pour une surface totale de 9.150 m2, 45.000 m2 de bureaux, 3.500 m2 d’hôtels et 2.000 m2 d’espaces culturels. Un groupe scolaire de 18 classes (7 maternelles et 11 primaires) est également programmé sur le secteur Deschamps-Belvédère.

>> A lire aussi : Bordeaux Euratlantique, «une thématique encore inexploitée en France pour notre futur musée»

Il y aura aussi 20 ha de jardins et des espaces verts aménagés par Bordeaux Euratlantique : parc Eiffel, jardin Lenglen, allée des Abeilles, séquence Deschamps du parc aux Angéliques.

Les premières livraisons sont envisagées à l’horizon 2020-2021.

>> A lire aussi : De nouveaux pôles commerciaux à venir sur Euratlantique