Bordeaux: «Darwin c'est formidable! Qu'il prospère mais dans le cadre de la loi», lance Juppé

URBANISME La mairie fait des propositions pour régulariser les activités de plusieurs associations mais demande l’évacuation d’une partie du site, pour laquelle Darwin bénéficiait d’une occupation temporaire. Darwin dénonce un dialogue de sourds…

Elsa Provenzano

— 

Le site de Darwin a commencé à être investi par la société Evolution en 2009.
Le site de Darwin a commencé à être investi par la société Evolution en 2009. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • La mairie tape du poing sur la table en donnant des pistes pour régulariser certaines occupations du site et demandant l’évacuation d’autres.
  • Darwin explique avoir déjà répondu favorablement à la demande de la mairie sur ces deux pôles et être en attente de propositions.
  • La société Evolution explique aussi que de plus en plus d’associations lui sont adressées pour implanter leurs activités sur le site, y compris par la mairie.

De fortes tensions existent entre la mairie de Bordeaux et Darwin, ce site décrit comme un « écosystème » qui mêle activités économiques, associatives, et écologiques sur deux hectares de la rive droite Bordelaise. Depuis 2009, le projet s’est développé avec le soutien du maire de Bordeaux Alain Juppé. Son caractère innovant au service de valeurs écologiques et sociales a vraiment créé un engouement, au-delà des frontières bordelaises et il s’est imposé en 2017 comme le deuxième site touristique Bordelais.

Mais, la société Evolution qui porte le projet Darwin n’est propriétaire que d’une partie du site, de 15.700 m2 exactement sur les 36.000 m2 au total. Le skate Park, des activités associatives dont celles d'Emmaus, une ferme urbaine et 27 tétrodons, espaces modulables des années 60 sont, eux, situés sur des terrains qui appartiennent à BMA, Bordeaux Métropole aménagement. Darwin y a installé des activités avec une autorisation temporaire d’occupation (AOT). Alors que le projet de ZAC Bastide Niel, mise en œuvre par BMA, commence à sortir de terre, la pression sur ce foncier s’accentue de plus en plus.

Le dialogue semble compliqué

Alain Juppé propose de régulariser la situation des pôles du skate Park et des activités associatives, soit en rachetant le terrain à BMA et en le louant à Darwin, soit en proposant son rachat par le projet Darwin lui-même. Le maire de Bordeaux se dit en attente d’une réponse de la part de la société Evolution alors que Philippe Barre, l’un des fondateurs de Darwin, rétorque qu’une réponse favorable, demandant des précisions, lui a déjà été adressée il y a un mois. La communication entre la mairie et Darwin est visiblement très difficile. « Darwin c'est formidable! Qu'il prospère mais dans le cadre de la loi », résume Alain Juppé. « Cela fait longtemps qu’on demande à revenir dans la légalité et à être titré », assure Philippe Barre.

« De plus en plus d’associations étaient dirigées vers Darwin »

Le maire insiste sur l'évacuation des tétrodons et propose le déplacement de la ferme urbaine vers la rue Hortense à quelques centaines de mètres du site actuel. « Dès le début, j’ai dit que les occupations étaient temporaires et elles devaient s’achever en 2015, rappelle Alain Juppé. Darwin en était parfaitement conscient ». « On pensait que les AOT seraient renouvelées, puisque de plus en plus d’associations étaient dirigées vers Darwin, y compris par la mairie », se défend Philippe Barre.

Le fondateur de Darwin reconnaît volontiers que « sans Alain Juppé, on n’aurait jamais pu faire ce qu’on a fait » mais rappelle néanmoins que le site de la caserne Niel a été « dépollué et réhabilité aux standards écologiques, sans subventions publiques ».

Le maire a aussi demandé à Darwin des efforts sur la sécurité du site et le respect des espaces publics, pointant notamment une tendance à « privatiser » une allée. Si la médiation se poursuit sur le dossier, avant une rencontre début juillet, il reste beaucoup à faire pour apaiser les relations devenues électriques entre Darwin et la mairie.

>> A lire aussi : ZAC Bastide Niel: Juppé appelle Darwin et Bordeaux Métropole Aménagement au dialogue

>> A lire aussi : Bordeaux : Quand Pamela Anderson débarque à l’improviste à Darwin