VIDEO. Bordeaux: Une immense salle d'escalade pour vous donner envie de grimper

ESCALADE Le plus grand complexe de France a ouvert ses portes il y a quelques jours…

Clément Carpentier

— 

La toute nouvelle salle d'escalade Climb Up à Bordeaux - Mérignac.
La toute nouvelle salle d'escalade Climb Up à Bordeaux - Mérignac. — Clément Carpentier - 20 Minutes
  • Climb Up vient d’ouvrir une toute nouvelle salle d’escalade à Mérignac.
  • La structure veut démocratiser cette activité physique en proposant notamment des cours sur les 2.000 mètres carrés « grimpable. »
  • Le complexe offre de nombreux services en ses clients en dehors de la pratique de l’escalade.

Baudrier autour des hanches et chaussons aux pieds, Christophe est prêt à grimper sur les murs de la toute nouvelle salle d’escalade, Climb Up, de Bordeaux - Mérignac. Et avant même de se lancer, ce sexagénaire trouve déjà l’endroit « magnifique car il est notamment très lumineux contrairement à d’autres structures du coin. » Des propos qui vont faire plaisir à Jean-François Fillot, le jeune responsable de cette salle :

« On n’a pas voulu construire uniquement des murs d’escalade mais plutôt un lieu de vie. Les salles d’escalade sont souvent des repères de grimpeurs alors que nous, on veut proposer une offre pour tout le monde. Démocratiser cette pratique. »

Climb Up propose près de 2.000 mètres carrés de murs à grimper.
Climb Up propose près de 2.000 mètres carrés de murs à grimper. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Pour ça, l’entreprise lyonnaise a vu les choses en grand. Elle a construit le plus grand bâtiment de France dédié à l’escalade. Comme le foot en salle, Climb Up surfe sur le développement à grande vitesse des sports indoor et urbains en proposant à côté de l’activité de nombreux services. Accueil où l’on peut manger et boire, vestiaires tout neufs, salle de réception pour séminaire ou anniversaire, sauna à disposition… « C’est super bien aménagé, ça donne envie de venir et surtout revenir », explique Dorian.

Des murs d’escalade de 11 ou 15 mètres de haut pour « tous les niveaux »

Mais le jeune adolescent de 16 ans ne s’attarde pas trop non plus. Il file aux pieds des différents murs. Et pour le coup, il a le choix avec plus de 2.000 m² « grimpable. » A l’entrée, il y a un espace ludique pour les enfants mais aussi les adultes notamment en groupe. Mais, lui, ce qui l’intéresse, ce sont ses grands murs d’escalade de 11 ou 15 mètres de haut. « Il y a en a pour tous les niveaux », affirme Jean-François Fillot. A l’image des espaces blocs, au rez-de-chaussée pour les adultes et à l’étage pour les enfants.

L’autre point fort de la salle d’escalade Climb Up, c’est la prise en charge. En effet, il y a tout un staff pour accueillir les clients : « C’est très important pour nous car on fait beaucoup d’initiations. Le but est que les gens apprennent rapidement à se sécuriser pour être autonome et s’amuser tout seul », rappelle le responsable. Pour ça, la structure propose notamment une offre « découverte » à 35 euros (10 euros avant le 30 juin) pour deux heures avec un moniteur pour arpenter tous les murs. L’entrée simple est à 14 euros.

Climb Up, une entreprise en plein développement

Un prix « raisonnable, pour Christophe, car c’est à peu près le même qu’ailleurs alors que là tout est neuf et beau. » Il comprend bien prend l’abonnement mensuel à 38 euros lui qui pratique l’escalade deux fois par semaine. Et il ne devrait pas être le seul puisque à en croire Jean-François Fillot, il y a « une vraie demande, c’est indéniable. » Au point que Climb Up compte construire ou racheter une dizaine de salles d’escalade d’ici deux ans. L’entreprise est passée de 20 à 200 salariés en quelques années. Eh oui ça grimpe fort…

>> A lire aussi : Toulouse: Non-voyant, David Labarre va escalader quatre sommets à travers le monde

>> A lire aussi : Lyon: Quand des militaires escaladent à mains nues la tour de la Part-Dieu

>> A lire aussi : Bordeaux: Sandspot, un lieu hybride qui veut «casser les codes de la pratique sportive»