Bordeaux: Le ticket sans contact testé sur le réseau TBM avant un déploiement prévu cet été

TRANSPORTS Repoussée à plusieurs reprises en raison de difficultés techniques, la nouvelle billétique du réseau de transport TBM est annoncée pour cet été…

Mickaël Bosredon

— 

Le nouveau ticket sans contact, rechargeable dix fois.
Le nouveau ticket sans contact, rechargeable dix fois. — M.Bosredon/20Minutes
  • La nouvelle billétique du réseau TBM accuse un retard de plus d’un an.
  • C’est le gros raté de ces dernières années.
  • L’objectif est de diminuer le temps de validation et de réduire les engorgements dans les sas.

Enfin la bonne ? La généralisation de la vente des nouveaux tickets – sans contact – sur le réseau de transport bordelais, TBM, est prévue « cet été », annoncent ce vendredi Bordeaux Métropole et l'exploitant du réseau Keolis.

Rappelons que cette nouvelle billétique devait initialement être déployée en mai... 2017. Puis en mars dernier. Ce sera donc cet été. Pour s’assurer de ne pas essuyer un nouveau revers dans ce dossier, assurément le gros raté de la TBM de ces dernières années, Bordeaux Métropole passe d’abord par une phase de test, qui vient de démarrer.

Un test grandeur nature de plusieurs semaines

« Prévu sur plusieurs semaines, ce test va permettre de vérifier, en situation réelle, le bon fonctionnement des différents canaux de commercialisation, ainsi que les opérations de validation des futurs tickets sur les nouveaux valideurs » indique Bordeaux Métropole. Seize distributeurs de titres, cinq dépositaires et l’agence Gambetta délivreront aux usagers les nouveaux tickets sans contact. « Ce pilote va permettre de tester l’ensemble du dispositif et d’apporter d’éventuels correctifs avant la généralisation de la vente des nouveaux tickets. »

Les nouveaux tickets sans contact se valident exclusivement sur les valideurs blancs en les approchant simplement de la cible centrale du valideur comme une carte d’abonnement. Attention : ce nouveau ticket sans contact ne doit pas être jeté après son utilisation, contrairement aux actuels tickartes, car le titre pourra être rechargé 10 fois.

L’objectif de cette nouvelle billétique sans contact est de diviser par quatre le temps de validation, et ainsi diminuer les engorgements de passagers dans les sas des trams et des bus. Avec des outils plus fiables, Keolis espère aussi faire baisser la fraude sur son réseau.

Dans un second temps, il devrait être possible de payer son billet directement avec une application sur son portable, ou via sa carte bleue.