Des housses dessinées installées sur des voitures du parking Victor Hugo.
Des housses dessinées installées sur des voitures du parking Victor Hugo. — Keith Allyn Spencer § Association escalier B

CULTURE

Bordeaux: Une nouvelle saison street art s'ouvre cet été

Une centaine d’artistes locaux de France et de la scène internationale participent à la troisième saison street art de la ville de Bordeaux, de juin à septembre…

  • La troisième saison du festival street art de la ville de Bordeaux se tiendra de juin à septembre, avec une centaine d’artistes invités.
  • Des fresques seront réalisées sur des murs de la ville et une exposition retraçant l’histoire de la discipline est prévue à la base sous-marine.

Depuis 2016, la ville de Bordeaux veut faire une place plus grande au street art avec « l’ambition de favoriser la diffusion et la création dans ce domaine-là », précise Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture. Depuis le lancement de la première saison street art en 2016 une trentaine de fresques ont émergé sur l’espace public, en lien avec la Ville et beaucoup plus de manière spontanée. Malgré l’absence d’aides de l’Etat cette année pour l’organisation de l’événement, la Ville tient à pérenniser ce rendez-vous dédié au street art, en donnant à voir les différentes facettes de la discipline. Avec un budget de 70.000 euros, elle lance la troisième saison à partir du 20 juin, à la base sous-marine, qui accueille l’exposition légendes urbaines.

Des peintures à découvrir dans la ville

L’artiste américain Keith Allyn Spencer va concevoir une série de housses de voitures et elles seront installées par l’association Escalier B qui les mettra en scène sur de vraies voitures aux abords et sur la façade du parking Victor-Hugo. Ces installations seront visibles du 14 juin au 13 juillet.

L'artiste bordelais Jean-Luc Feugeas réalisera une peinture dans le quartier Mériadeck.
L'artiste bordelais Jean-Luc Feugeas réalisera une peinture dans le quartier Mériadeck. - Maquette du projet réalisée par l'artiste Jean-Luc Feugeas.

Entre le 1er le 10 juin, une fresque sera créée par Jean-Luc Feugas, chercheur bordelais à l’université dans un groupe de physique théorique, dans le quartier Mériadeck. L’artiste veut y explorer la relation entre l’œuvre et son environnement.

L’artiste Parisien Stew, connu pour ses graphismes complexes et ses techniques variées (collage, pochoir, aérosol) est invité du 10 au 14 juillet à produire une fresque dans le quartier des Chartrons.

Une exposition sur l’histoire du street art

Du 20 juin au 16 septembre, la base sous-marine se transforme en temple du street art avec l’exposition Légendes urbaines. Des œuvres des années 1980 à nos jours réalisées par des icônes du street art, et issues de trois collections privées seront exposées. Et trois œuvres seront produites in situ. Au-delà des fresques, l’exposition mettra en scène installations numériques, projections, sculptures, etc.

Un cycle ciné sur l’art urbain

Le cinéma Utopia proposera un cycle spécial street art avec projections et rencontres. Le premier rendez-vous, le 18 juin, proposera le documentaire Sky’s the limt, les peintres de l’extrême de Jérôme Thomas, en présence du réalisateur.

Des balades commentées pour découvrir des œuvres d’art

Du 29 juillet au 24 août l’association L’irrégulière propose des balades gratuites (sur inscription) à pied ou à vélo pour découvrir des œuvres de street art et issues de la commande publique. Au total cet été, dix parcours dans cinq lieux à Bordeaux et dans la métropole sont organisés à la découverte de 35 œuvres de street art. Après le festival, ces balades expliquées et commentées seront compilées dans des documents téléchargeables pour ceux qui voudraient faire ces parcours de façon autonome.

>> A lire aussi : Avec l'exposition «Street Color», le street art bouscule l'Institut culturel Bernard-Magrez