VIDEO. Bordeaux: Inauguration ce mercredi du Mama Works des Bassins à Flot

COWORKING Le groupe Trigano, qui exploite déjà la chaîne d’hôtels Mama Shelter, inaugure mercredi soir son deuxième espace de coworking, Mama Works, aux Bassins à Flot à Bordeaux…

Mickaël Bosredon

— 

Mama Works propose 3.000 m2 de bureaux partagés
Mama Works propose 3.000 m2 de bureaux partagés — M.Bosredon/20Minutes
  • Mama Works proposera au rez-de-chaussée des lieux de vie ouvert à tous.
  • Dans les étages se trouvent les espaces de coworking et de bureaux partagés, où la société Betclic notamment s’est installée dans l’attente de la livraison de son siège social.
  • Un deuxième Mama Works ouvrira en 2019 à Bordeaux, dans la tour Innova au sein du périmètre Euratlantique.

Dans le nouveau bâtiment G4 des Bassins à Flot, érigé à la place des anciens hangars, on travaille d’arrache-pied pour achever les parties communes du Mama Works, qui sera inauguré mercredi soir.

Le hangar G4 aux Bassins à Flot à Bordeaux accueille le Mama Works
Le hangar G4 aux Bassins à Flot à Bordeaux accueille le Mama Works - M.Bosredon/20Minutes

Si son ouverture officielle est programmée jeudi matin, les coworkers ont déjà investi les lieux depuis mars. La société Betclic notamment occupe un étage complet de ce nouveau lieu de travail partagé. « Elle connaît un retard de livraison concernant son futur siège [qui sera également installé aux Bassins à Flot] du coup nous avons la chance de les accueillir dans nos murs pendant une année », se réjouit Jérémie Trigano, directeur du groupe familial qui a notamment créé la chaîne d’hôtels Mama Shelter.

« Boîte à outils » pour les start-up et les entrepreneurs

Véritable « boîte à outils » pour les start up, les PME et les jeunes entrepreneurs, Mama Works propose essentiellement deux types d’espace : Mama Desk et Mama Office. Le premier, d’une capacité de 22 places, permet de disposer d’un bureau réservé au jour, à la semaine, au mois ou à l’année, dans un open space. Le second propose une quinzaine de bureaux fermés, d’une capacité de 2 à 10 postes (à partir de 379 euros HT/mois/poste).

Le Mama Works est un espace de travail partagé pour les coworkers
Le Mama Works est un espace de travail partagé pour les coworkers - M.Bosredon/20Minutes
Le Mama Works de Bordeaux
Le Mama Works de Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes

D’une surface totale de 3.000 m2, Mama Works ouvrira ses parties communes, au rez-de-chaussée, ce mercredi soir. « C’est un lieu de vie façon Mama Shelter, explique Alexandra Patat, la responsable du site. Il est équipé d’un grand bar central rose malabar, avec une offre de barista [café, boisson chaude] et de petite restauration toute la journée aux horaires de bureau. C’est ouvert à nos coworkers et aussi à la clientèle extérieure. On a également une petite zone cinéma avec la possibilité de faire de la projection. »

Alexandra Patat, responsable du Mama Works des Bassins à Flot, à Bordeaux
Alexandra Patat, responsable du Mama Works des Bassins à Flot, à Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes

A l’arrière se trouve un lieu plus cosy, l’espace Mama Mobile. « C’est un working café où nous accueillons tous ceux qui souhaitent venir travailler ici, pour un tarif de 5 euros TTC/h, poursuit Alexandra Patat. Il sera ouvert de 8h30 à 18h30 dès jeudi matin, et en fonction des habitudes de la clientèle, nous modulerons ces horaires. Cet espace de 300 m2 est également un nouvel espace événementiel sur Bordeaux, qui est privatisable avec une offre de restauration en soirée. »

Libération d’espaces en 2019

Les espaces de bureaux sont à ce jour complets. « Mais nous sommes dans une configuration particulière avec la présence de Betclic, précise Alexandra Patat. Si nous sommes obligés de faire patienter des clients aujourd’hui, nous savons qu’au premier trimestre 2019 des espaces vont se libérer. On a neuf mois pour repositionner des cloisons sur mesure, et travailler des projets en fonction des besoins. »

Les demandes pour venir s’installer au Mama Works sont « très variées ». « Il y a la start-up qui a fait beaucoup de coworking, mais qui grandit et qui se projette, et qui a besoin d’une équipe avec un bureau. Il y a la PME, souvent bordelaise, qui a un esprit jeune et novateur et qui veut continuer de créer du lien. Et le troisième profil, c’est une société parisienne ou autre, qui veut profiter d’un espace de coworking sans engagement pour tester le marché bordelais. »

« Unifier des gens qui travaillent dans des univers différents »

Que ce soit pour Mama Office ou Mama Desk, le client dispose de crédits pour accéder à des services de reprographie et des salles de réunion. Le site propose aussi une salle de sport et une salle de détente. Mama Works, c’est aussi de la commercialisation de salles de réunion pour les sociétés extérieures. « A ce jour nous avons quatre espaces, pour des brainstorming, des board… Elles vont jusqu’à 40 places. »

Plusieurs espaces de travail et de réunions occupent le Mama Works
Plusieurs espaces de travail et de réunions occupent le Mama Works - M.Bosredon/20Minutes

« L’idée de Mama Works, résume Jérémie Trigano, est de repenser les lieux de travail en lieux de vie, avec des espaces conviviaux et où nos clients n’ont qu’à se soucier de leur travail, pas du reste. Et c’est l’occasion d’unifier des gens qui travaillent dans des univers différents. »

Espace détente au Mama Works de Bordeaux
Espace détente au Mama Works de Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes

Le Mama Works des Bassins à Flot est le deuxième du groupe Trigano, après l’ouverture de celui de Lyon. « Nous allons prochainement en ouvrir quatre autres : un deuxième à Bordeaux au sein de la tour Innova dans le quartier Euratlantique, d’une surface de 2.600 m2, à la fin du premier trimestre 2019, un à Lille à la fin de l’année 2018, puis un deuxième à Lyon et un autre à Montpellier. L’idée est d’en avoir une dizaine en France d’ici à fin 2019, en partenariat avec Keys Properties. »

>> A lire aussi : Un nouvel espace de coworking et de bureaux partagés aux très chics allées de Tourny